/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Dorothée Berryman

Le week-end culturel de Dorothée Berryman
Photo d'archives, Frédéric Auclair

Coup d'oeil sur cet article

Quel est votre récent coup de cœur littéraire ?

Le week-end culturel de Dorothée Berryman
Photo courtoisie

Le livre de l’auteure islandaise Audur Ava Ólafsdóttir. Je me suis intéressée à son œuvre alors qu’on joue actuellement la première pièce de théâtre de cette auteure, Les enfants d’Adam. J’ai d’abord lu son premier roman, Rosa candida, qui a été un gros succès, et en ce moment, je découvre son second roman traduit en français, L’Embellie. Le livre raconte l’histoire d’une femme dont le mari l’a quittée. Durant cette même semaine, elle gagne deux fois à la loterie. L’auteure, qui est professeure d’histoire de l’art, a un humour farfelu. D’ailleurs,dans ses romans, je reconnais le même style d’humour que l’on retrouve dans la pièce Les enfants d’Adam.

Quel est le prochain film que vous irez voir ?

Le week-end culturel de Dorothée Berryman
Photo courtoisie

Je veux absolument voir le film de Léa Pool, Et au pire, on se mariera, tiré du roman de Sophie Bienvenu et qui raconte l’histoire d’une adolescente amoureuse d’un homme deux fois plus âgé qu’elle. Je suis curieuse de voir Karine Vanasse dans un rôle de mère, alors que dans le film Emporte-moi, elle interprétait une adolescente. Sinon, j’ai beaucoup aimé le film Elle de Paul Verhoeven avec Isabelle Huppert, qui est une très grande actrice que j’aime beaucoup.

Quel est le spectacle que vous ne voulez pas manquer ?

Le week-end culturel de Dorothée Berryman
Photo courtoisie

Je compte aller voir la pièce Demain matin, Montréal m’attend au TNM. Je me souviens que cette comédie musicale était à l’affiche au moment où je suis partie de Québec pour venir m’installer à Montréal. La première production, avec Denise Filiatrault et Louise Forestier, m’a beaucoup interpellée, en raison du texte de Michel Tremblay où une jeune femme vient faire carrière à Montréal dans le showbiz. Et puis, il y a la musique de François Dompierre qui a également fait la musique du film Le Déclin de l’empire américain. J’ai très hâte de voir la nouvelle mouture, sachant qu’il s’agit d’une excellente pièce avec une très forte distribution. Elle est en supplémentaire jusqu’au 22 octobre.

Quelle est l’exposition qui suscite votre intérêt ?

Le week-end culturel de Dorothée Berryman
Photo courtoisie

J’ai l’intention d’aller voir l’exposition d’Olafur Eliasson au Musée d’art contemporain. Il s’agit d’un artiste multidisciplinaire de réputation internationale né au Danemark, qui a grandi en Islande et qui a un prestigieux studio à Berlin. Il expose pour la première fois au Canada. Ses œuvres sont très diversifiées. Son approche est si originale qu’il a déjà fait venir à Paris des morceaux d’iceberg, dans le cadre d’une conférence sur le climat. On a jusqu’au 1er octobre pour s’y rendre.

Quelle est la musique que vous prenez plaisir à écouter ?

Le week-end culturel de Dorothée Berryman
Photo d'archives, Olivier Jean

J’ai eu un second coup de foudre pour Jasmine du contrebassiste de jazz américain Charlie Haden qui joue en duo avec Keith Jarrett. Ce sont deux grands musiciens. C’est ce que je fais jouer depuis un mois, lorsque je rentre à la maison. C’est un disque très précieux pour moi.

On suit Dorothée Berryman

  • Au théâtre, elle est de la distribution de la pièce islandaise Les enfants d’Adam qui est à l’affiche au Monument-National jusqu’au 8 octobre.
  • On suit la comédienne au cinéma, dans le film Innocent de Marc-André Lavoie, qui prendra l’affiche le 13 octobre prochain. Elle sera notamment entourée de Pascale Bussières, David La Haye et Mahée Paiement.