/entertainment/tv
Navigation

Propos racistes à Occupation Double: les candidates et la production s'excusent

Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.
Sébastien St-Jean / Agence QMI Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.

Coup d'oeil sur cet article

À la suite d'une controverse entourant des propos à caractère racial tenus pendant Occupation Double La Nuit, les candidates Élodie, Joanie ainsi que l'équipe de production se sont excusées, tôt mardi matin.

«Bonjour, ici Joanie et Élodie. On prend parole aujourd'hui parce qu'on a été informées par la production qu'il y avait des propos qu'on avait tenus qui avaient pu être blessants, et c'était tellement loin de nos intentions. Moi et Élodie, nous sommes des personnes super sensibles. Pour ma part, j'ai utilisé une expression qui a longtemps été utilisée dans la société québécoise et qui est encore utilisée aujourd'hui. Dès que je prends une seconde pour penser à la provenance de cette expression, je me rends compte à quel point c'est dégueulasse. Je ne devrais plus l'utiliser. Je m'engage à ne plus l'utiliser», confie Joanie.

Quant à Élodie, elle a expliqué ne pas tout connaître des différentes cultures et avoir «tendance à ne pas toujours utiliser les bons termes».

Julie Snyder a elle aussi commenté la situation: «j'ai tenu à échanger avec Joanie et Élodie et à les conscientiser quant à la portée et la teneur de leurs propos. Bien qu’elles n’étaient pas mal intentionnées, elles saisissent désormais que certaines expressions sont racistes, donc à bannir de leur vocabulaire. Ces mots n'ont pas leur place dans le cadre d'une émission de télé, pas plus que dans la sphère privée d'ailleurs», souligne la productrice.

L'équipe de production fera tout pour éviter que des événements semblables se reproduisent.

Un passage qui choque

Les téléspectateurs d'OD La nuit ont sourcillé en entendant deux participantes utiliser un terme raciste en ondes, tôt lundi matin. Certaines personnes exigent même le départ immédiat des participantes concernées.

«Pourquoi on s'impose ça, nous autres? On n'est pas des n... oh, j'allais dire de quoi de raciste. On n'est pas des nè****», déclare Joanie à Élodie, sans trop s'en faire avec ce terme lourd de sens.

Elle ajoute que «la première personne qu'elle ait embrassée était Noire».

Dans une autre séquence, on entend deux participantes qui expliquent se sentir «comme des esclaves» et comme si «elles travaillent comme... le mot nè***, c'est plate à dire».

Pourtant, OD La Nuit est le résultat d'un montage d'images captées durant la journée, comme l'a précisé Marc-André Lemieux avant que la saison d'Occupation Double à Bali s'amorce.

C'est donc dire que les séquences ont passé sous les yeux de l'équipe de V avant de se retrouver à la télévision.

La chaîne a tenu à s'excuser en passant par Twitter, mais le mal était déjà fait.

La grande majorité des internautes qui ont commenté sous la vidéo, qui s'est retrouvée sur de nombreux comptes Facebook, sont choqués par les participantes.

Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.
Capture d'écran

 

Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.
Capture d'écran

 

Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.
Capture d'écran

 

 

Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.
Capture d'écran

 

Joanie (gauche) et Élodie (droite) ont utilisé un terme raciste sur les ondes de V Télé. Leurs paroles ne sont pas passées inaperçues.
Capture d'écran

La blogueuse Jessica Prudencio n'y est pas allée de main morte envers les participantes: «t’es en train de faire la vaisselle pis tu dis que t’as l’impression d’être traitée comme une nè***. T’es en train de te faire bronzer sur le bord de la piscine, alors que t’es legit en vacances tout inclus, à l’autre bout du monde, pis tu trouves quand même le moyen de dire que tu te sens comme une esclave.»

Quelqu'un a lancé une pétition. «Nous demandons des excuses publiques de la part des candidates concernées, afin qu’elles soient responsabilisées face à la teneur et à la gravité de leurs paroles», peut-on lire sur le site Change.org.

V Télé et Occupation Double ont assuré que la situation ne se reproduirait plus.