/entertainment/movies
Navigation

La fin de l’omertà

Les célébrités hollywoodiennes dénoncent le producteur Harvey Weinstein

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photos d’archives Producteur très influent, Harvey Weinstein est maintenant persona non grata à Hollywood depuis la parution d’un reportage du New York Times, la semaine dernière. Il a été mis à la porte de sa propre entreprise, la Weinstein Compagny.

Coup d'oeil sur cet article

« Perturbant », « indéfendable », « disgracieux », « inacceptable ». Les stars hollywoodiennes sont sorties par dizaines sur les médias sociaux pour dénoncer les agissements du puissant producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel, et même de viol, sur plusieurs femmes pendant trois décennies.

Depuis la publication du reportage du New York Times, la semaine dernière, à propos des agissements grossiers de Harvey Weinstein, les accusations ne cessent de pleuvoir sur le producteur.

Après les déclarations d’Ashley Judd et Rose McGowan dans le reportage initial, le New York Times a ajouté mardi les noms d’Angelina Jolie et de Gwyneth Paltrow à la liste des femmes harcelées par Weinstein. « J’étais une enfant, j’étais pétrifiée », a dit Paltrow au sujet des événements qui seraient survenus au début de sa carrière, lorsqu’elle n’avait que 22 ans.

Comme si ce n’était pas assez, le journal The New Yorker a rapporté mardi les témoignages de 13 femmes, recueillis sur une période de 10 mois, qui disent avoir été harcelées par le producteur. Trois d’entre elles l’accusent même de viol. L’une de ces femmes est l’actrice Asia Argento, fille du réalisateur Dario Argento.

Via sa porte-parole, Weinstein a confirmé, il y a quelques jours, avoir mal agi envers certaines femmes, mais il a réfuté toutes les accusations de relations sexuelles non consenties.

Les rumeurs circulaient

Mardi, alors que tous s’entendaient pour dire que les comportements du puissant producteur étaient inacceptables, d’autres ont fait savoir que ces histoires de harcèlement sexuel étaient connues de plusieurs depuis fort longtemps.

« Je suis assise ici, profondément fâchée, en me disant que, oui, pendant plusieurs années, j’étais au courant des vagues rumeurs voulant que Harvey Weinstein avait l’habitude d’agir de façon inappropriée envers les femmes, a déclaré l’actrice Glenn Close. Harvey a toujours été décent avec moi, mais maintenant que les rumeurs se confirment, je ressens de la colère et une profonde tristesse. »

Acheter le silence

Très puissant à Hollywood, Harvey Weinstein semblait bénéficier de l’omerta à propos de ses comportements déplacés. Le reportage du New York Times mentionnait que le producteur a acheté le silence de plusieurs actrices, les menaçant de leur faire perdre leur emploi si elles parlaient.

Mis à la porte de sa propre entreprise, Weinstein Company, Harvey Weinstein est maintenant persona non grata à Hollywood. La compagnie a annoncé cette semaine qu’elle changerait de nom, à la suite de ce scandale, et qu’elle retirerait le nom de Harvey Weinstein du générique de ses productions. Il reste maintenant à voir de quelle façon le milieu hollywoodien se remettra de cette histoire qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.


« J’étais une enfant. J’avais signé un contrat. J’étais pétrifiée. » – Gwyneth Paltrow

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo WENN

Gwyneth Paltrow avait 22 ans lorsqu’on lui a offert le rôle dans le film Emma, qui devait la faire passer au statut de star. Avant le début du tournage, l’actrice raconte qu’elle a été invitée dans la suite de Weinstein, à l’hôtel Peninsula, à Beverly Hills. Le producteur aurait placé ses mains sur la jeune femme avant de lui proposer un massage. L’actrice avait refusé.

« J’ai eu une mauvaise expérience avec Harvey Weinstein dans ma jeunesse. » – Angelina Jolie

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo WENN

À la fin des années 1990, durant la sortie du film Playing by Heart, Harvey Weinstein aurait fait des avances à Angelina Jolie dans une chambre d’hôtel. L’actrice l’avait repoussé et elle a décidé de ne plus travailler avec lui, par la suite. Elle a aussi averti d’autres actrices qui embarquaient sur des projets avec le producteur.

« Voici la fille qui a été blessée par un monstre. Voici celle que vous humiliez avec votre silence. » – Rose McGowan

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo WENN

En 1997, alors âgée de 23 ans, Rose McGowan, qui jouait dans le film Scream, s’était retrouvée dans une chambre d’hôtel avec le producteur, lors du Festival de Sundance. Par la suite, Harvey Weinstein lui aurait offert 100 000 dollars pour lui dire de ne jamais raconter ce qui s’était passé ce soir-là.

« J’étais si naïve. » – Judith Godrèche

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo AFP

C’est en 1996, lors du Festival de Cannes, que l’actrice française Judith Godrèche a fait la rencontre de Weinstein. Après un déjeuner, le producteur aurait proposé un massage à l’actrice, qui avait refusé. Il aurait ensuite tenté de lui enlever son chandail. L’actrice aurait parlé de la situation à une dirigeante de Miramax, qui lui a conseillé de ne rien dire.

« Les femmes parlent entre elles d’Harvey depuis longtemps. C’était simplement le temps d’avoir cette conversation de façon publique. » – Ashley Judd

 

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo WENN

Au New York Times, Ashley Judd a raconté qu’Harvey Weinstein l’avait invitée dans sa chambre d’hôtel à Beverly Hills pour « un déjeuner d’affaires ». Le producteur l’avait accueillie en robe de chambre et lui avait offert un massage. La jeune femme s’était demandé de quelle façon elle pouvait quitter rapidement la chambre sans froisser l’influent producteur.

«Il a rendu les choses très difficiles pour moi pendant des années. Il travaille très fort pour suivre les gens et s’assurer de leur silence.» – Rosanna Arquette

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo AFP

Au début des années 1990, Rosanna Arquette aurait été accueillie par Harvey Weinstein en robe de chambre dans un hôtel de Beverly Hills. Le producteur lui aurait demandé de caresser son sexe en érection, ce qu’elle a refusé.

« J’ai été profondément perturbée d’entendre ces nouvelles. [...] Mon cœur est avec toutes les femmes affectées par ces gestes dégoûtants. » – Jennifer Lawrence

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo WENN

« Je suis triste et fâché de voir qu’un homme avec qui j’ai travaillé a utilisé sa position de force pour intimider, harceler sexuellement et manipuler plusieurs femmes durant des décennies. » – Ben Affleck

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo WENN

« Le fait que ces femmes parlent publiquement du comportement grossier de l’un de nos plus importants producteurs de films est incroyablement brave. » – Kate Winslet

FILES-ENTERTAINMENT-US-WEINSTEIN
Photo AFP

Qui est Harvey Weinstein ?

Avant que sa carrière n’éclate en morceaux à la suite d’une série d’accusations de viol et de harcèlement sexuel qui pèsent sur lui, Harvey Weinstein a été pendant de nombreuses années un des hommes les plus puissants de Hollywood.

Avec son frère Bob avec qui il a fondé les compagnies de production et de distribution Miramax et The Weinstein Company, Harvey Weinstein a régné pendant longtemps en roi et maître sur Hollywood au point où plusieurs vedettes – dont l’actrice Meryl Streep – l’ont déjà surnommé « Dieu ».

Avec Miramax, les Weinstein ont lancé les carrières de cinéastes importants comme Quentin Tarantino, Steven Soderbergh et Gus Van Sant en produisant leurs premiers films. Fondée en 1979, Miramax a été considérée comme le plus important studio indépendant de Hollywood jusqu’à ce que les Weinstein cèdent l’entreprise à Disney en 2005 pour fonder The Weinstein Company.

Reconnu comme un grand stratège des Oscars, Harvey Weinstein a été particulièrement efficace pour promouvoir les films qu’il décidait d’appuyer dans la course aux Oscars en utilisant bien son réseau d’influence. Au fil des années, il a mis en place des campagnes de promotion qui ont permis à des films comme L’aviateur, Chicago, Le seigneur des anneaux, Le destin de Will Hunting, The Artist et Le discours du roi de triompher aux Oscars.