/entertainment/tv
Navigation

«Le siège»: prise d'otages à l'usine

Miniserie le siège
PHOTO COURTOISIE ICI RADIO-CANADA La minisérie dramatique «Le siège», mettant en vedette Gilles Renaud et Alexandre Goyette, sera diffusée en novembre sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

Coup d'oeil sur cet article

Une journée de protestation pacifique contre le départ imminent de la seule usine d'une petite ville du Nouveau-Brunswick tourne au cauchemar. Voilà l'intrigant point de part de la nouvelle minisérie «Le siège» qui sera diffusée à compter de novembre sur ICI Radio-Canada Télé.

Menés par le mécanicien Alexis Godin (convaincant Alexandre Goyette), quelques travailleurs de l'usine Smiths-Thompson forcés de dire adieu à leur emploi à Cole Creek prennent des gens en otages afin de s'assurer de garder leur source de revenu. Croyant pouvoir rapidement calmer le jeu, le président du syndicat Mario Cormier (naturel Gilles Renaud) tente de négocier avec eux, mais sans succès.

Au-delà de l'argent

L'une des forces du scénario rédigé par le jeune auteur Pierre-Marc Drouin est sans aucun doute l'étalage des préoccupations des nombreux employés qui se dirigent tout droit vers le chômage. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, elles vont bien au-delà de l'argent.Chacun comprend l'importance d'un tel bouleversement sur son existence et celle de sa famille.

Animée par 15 000 âmes, Cole Creek s'apprête incidemment à perdre son équilibre, car 1000 de ses habitants devront vivre un grand deuil. Le statut de ville fantôme lui pend au bout du nez. Celui de vedette des infos aussi, malgré elle.

Suspense recherché

La tension dramatique brille toutefois souvent par son absence dans «Le siège». Du moins lors deux premiers épisodes. Certes, Alexandre Goyette offre une solide prestation, mais on ne ressent pas encore, ailleurs et chez tous, l'urgence qu'exige une telle situation.

Si certains protagonistes commencent à s'énerver et d'autres à craindre le pire, on attend encore l'élément déclencheur qui embarquera le téléspectateur pour un aller simple vers un suspense qui créée une véritable dépendance.

Heureusement, le conflit qui s'est installé entre Alexis Godin et Mario Cormier donne à espérer la présence d'étincelles. Sans vendre de punch, disons que l'animosité entre le mécanicien et le président du syndicat remonte à plus loin que la journée du vote concernant le démontage de l'usine.

Comme le croit un policier de Cole Creek, l'histoire pourrait donc très mal se terminer. Espérons seulement qu'on développera un univers à la hauteur des enjeux auxquels les protagonistes font face avant la fin du sixième et dernier épisode.

Réalisée par Jim Dovonan – qui nous a donné l'efficace «Le clan» en 2015 et 2016 –, «Le siège» sera diffusée les lundis à 21 heures dès le 6 novembre à ICI Radio-Canada Télé. Les trois samedis précédents, la minisérie sera offerte sur ICI ARTV à raison de deux épisodes à la fois.