/misc
Navigation

Fantasy Football : Nos recommandations pour la sixième semaine d’activités dans la NFL

Leonard Fournette
Illustration Philippe Melbourne Dufour Leonard Fournette

Coup d'oeil sur cet article

À quelques heures du début de la sixième semaine d’activités dans la NFL, on est vraiment en train de se demander s’il va rester assez de joueurs pour finir la saison en janvier!

Après Johnson, Cook et Luck, voilà que s’ajoutent Beckham Jr, Watt, Marshall. On espère qu’Adam Sandler n’est pas trop occupé ces temps-ci, car il risque bien d’être approché par plusieurs équipes de la NFL pour annoncer d'autres mauvaises nouvelles.

À ce jour, quatre équipes ont toujours un zéro à leur fiche : les Chiefs ont zéro défaite, les Giants et les 49ers ont zéro victoire et les Browns ont zéro entraîneur capable de prendre de bonnes décisions ...

La sixième semaine d’activités dans la NFL, qui commencera avec un match fort excitant entre les Panthers et les Eagles, devrait être pleine de rebondissements ... et de matchs à sens unique (on se mouille déjà dans l’introduction, ça sent l’abus de confiance).

Allez, plus de temps à perdre, lançons-nous dans les prédictions!

NOS 5 MACHINES DE LA SEMAINE

1- La défensive des Broncos de Denver

Avec les blessures à Beckham Jr, Marshall et Shepard, la meilleure chose qui pourrait arriver à Eli Manning dimanche soir, c’est qu’il se blesse pendant la période d’échauffement avant le match, afin d’éviter d'être au centre du carnage que feront les Broncos.

2- Leonard Fournette (JAX)

Leonard Fournette
AFP

Il est difficile de ne pas aimer le porteur de ballon format géant avec une moyenne de 22 courses par partie. En ajoutant que la défensive des Rams se classe 27e contre la course. Fournette finira avec une autre grosse journée.

3- Kirk Cousins (WSH)

Fraîchement reposé après une semaine de congé, Cousins devrait amasser une bonne quantité de points, lui qui affronte la quatrième pire défensive de la ligue : les 49ers.

4- Drew Brees (N-O)

S’il fait tout comme il faut et qu’il suit bien sa bonne vieille recette, Drew Brees devrait manger un excellent gombo dimanche soir, dans le confort du Superdome. Et on oubliait presque ... il risque aussi de cuisiner les Lions!

5- Larry Fitzgerald (ARI)

Des 309 verges accordées en moyenne par la défensive de Tampa Bay, on pense qu’il y en aura plusieurs concédées au receveur des Cardinals. Fitzgerald ne montre encore aucun signe de ralentissement malgré son âge avancé.

ILS VOUS LANCERONT VERS LA VICTOIRE (QUARTS-ARRIÈRES)

Les incontournables

1- Matt Ryan (ATL)

Même si Jones et Sanu représentent des cas douteux, on s’attend à ce que sa très bonne ligne offensive lui donne tout le temps du monde afin de dépecer la tertiaire décimée des Dolphins.

2- Trevor Siemian (DEN)

Il n’est pas du tout le même quart-arrière au Colorado que sur la route. Il est difficile de ne pas espérer un énorme après-midi de boulot pour le quart-arrière avec toutes les blessures qu’ont les Giants présentement. Il va profiter de bonnes positions de terrain toute la journée.

3- Tom Brady (N-A)

La seule chose qui pourrait ralentir Brady, c’est si Todd Bowles, l'entraîneur-chef des Jets, espionnait les Patriots pour obtenir leurs signaux offensifs (une technique qui a fait ses preuves, n’est-ce pas Bill?)

4- Carson Palmer (ARI)

Leonard Fournette
AFP

La venue d’Adrian Peterson en Arizona va rendre l’attaque au sol acceptable, et par le fait même, rendre beaucoup plus efficaces les feintes de jeux au sol pour passer le ballon qui sont au cœur de l’attaque des Cards.

5- Jacoby Brissett (IND)

Son acquisition par les Colts en début de saison est probablement la meilleure transaction de l’année à ce jour. Sans lui, Indianapolis ferait sûrement partie du club sélect des 0-5, en compagnie des Giants, des Browns et des Niners.

Les indésirables

1- Eli Manning (NYG)

Il ressemble à un soldat dans les films de guerre qui regarde autour de lui et qui s’aperçoit qu’il est le seul survivant parmi les victimes. C’est avec ce sentiment qu’il ira affronter la solide défensive des Broncos avec des blessures majeures à trois de ses receveurs de passe. Bonne chance!

2- Jared Goff (LAR)

La semaine dernière, la défensive des Jaguars a réalisé cinq interceptions, dont deux retournées pour des touchés contre un quart-arrière ayant deux bagues du Super Bowl. Bon courage Jared!

3- Mitchell Trubisky (CHI)

Leonard Fournette
AFP

On dit de lui qu’il possède une mémoire photographique. Elle lui sera utile pour se souvenir des erreurs qu’il fera contre la défensive des Ravens qui est classée dans le top 10 de la NFL contre la passe.

4- Jay Cutler (MIA)

La ligne a été tracée de façon assez claire ce weekend: Cutler n’a plus ce qu’il faut pour être un quart-arrière dans la NFL.

5- Blake Bortles (JAX)

Il est 9 en 14 pour moins de 100 verges par la passe la semaine dernière et rien n’indique que cela va changer cette semaine. Il est devenu un Trent Dilfer de la NFL qui avait un rôle similaire avec les Ravens lors de l’édition championne de 2001.

ILS ATTRAPERONT TOUS VOS POINTS (RECEVEURS)

Les incontournables

1- Adam Thielen (MIN)

Stefon Diggs est blessé à l’aine et ne sera pas à 100% dimanche, ce qui devrait ouvrir la porte a Thielen, qui est présentement le sixième receveur avec le plus de verges depuis le début de l’année.

2- Michael Thomas (N-O)

Athlétique, puissant, agile, imposant : tous ces qualificatifs ne sont pas attribuables à vos deux experts, mais plutôt à l’excellent receveur de deuxième année des Saints.

3- T.Y. Hilton (IND)

Même s’il ne bat pas de record, Hilton est sans contredit la cible préférée de Jacoby Brissett. Il d’ailleurs été visé 24 fois par son quart dans les trois dernières semaines.

4- Terrelle Pryor Sr (WSH)

Il a finalement inscrit son premier majeur avec Washington à la semaine 4 et une semaine de pratique a sûrement augmenté la chimie avec son quart-arrière Kirk Cousins. Il explosera ce week-end.

5- DeAndre Hopkins (NE)

Leonard Fournette
AFP

Après un début lent, Hopkins semble développer une bonne complicité avec le quart recrue Deshaun Watson. S’il inscrit un touché cette semaine, il n’est pas impossible de penser le voir sourire (on est optimiste).

Les indésirables

1- Sammy Watkins (LAR)

Depuis son excellent match contre les 49ers, Goff semble avoir autant d’intérêt pour Watkins que ce qu’aurait un enfant de 7 ans par un casse-tête. Un autre match difficile à prévoir pour le produit des Tigers de Clemson.

2- DeVante Parker (MIA)

Leonard Fournette
AFP

Il est blessé à une cheville et la défensive des Falcons est coriace contre la passe. Une surface synthétique rapide comme à Atlanta n’est pas idéale pour ce genre de blessure.

3- Mike Wallace (BAL)

Ne vous laissez pas duper par ses deux bonnes dernieres semaines de boulot. Mike Wallace est comme un biscuit que vous croyez aux pépites de chocolat, mais qui est finalement aux raisins secs : DÉCEVANT.

4- Tyrell Williams (LAC)

La recrue des Chargers, Mike Willams, devrait effectuer son premier départ dimanche, et cela devrait affecter l’utilisation de Tyrell. Votre banc a sûrement mieux à offrir.

5- Mike Evans (TB)

On est parfaitement conscient qu’il est l’un des meilleurs receveurs de la NFL, il ne le sera pas ce week-end avec Patrick Peterson qui le couvrira partout où il va. Mike sera assez traumatisé par l’expérience qu’il jettera souvent des regards derrière lui même après son vol de retour à Tampa Bay.

ILS VONT MENER LA COURSE (PORTEURS DE BALLON)

Les incontournables

1- Kareem Hunt (KC)

Kareem Hunt devrait cumuler beaucoup de points, puisque les Steelers ont été contre le jeu au sol aussi efficace qu’un vin de dépanneur pour épater les beaux-parents (maudit qu’on connaît rien en vin...).

2- Todd Gurley (LAR)

Même si la défensive des Jaguars est intraitable au niveau aérien en 2017, elle concède étrangement 146 verges au sol en moyenne. Il serait surprenant si Gurley ne fait pas augmenter cette moyenne.

3- Javorius Allen (BAL)

Leonard Fournette
AFP

Même si Alex Collins gagne des répétitions dans l’offensive des mauves, Allen demeure le porteur numéro un des Ravens et considérant les piètres performances de Joe Flacco (4 TD - 6 INT), il devrait toucher au ballon assez souvent. 

4- Ameer Abdullah (DET)

Quoi de mieux pour un porteur de ballon qui n’a pas eu une bonne dernière semaine que d’affronter la défensive des Saints qui est la 7e plus généreuse face à des porteurs de ballon? À moins qu’Ameer se perde dans le vice de Bourbon Street avant la rencontre, il connaîtra un bon match.

5- Le'Veon Bell (PIT)

Il a dit haut et fort dans tous les médias que s'il avait touché davantage au ballon, les Steelers auraient gagné contre les Jaguars. On doute de cette affirmation, mais reste que rares sont les jeux qui finissent mal quand le ballon se retrouve entre ses mains.

Les indésirables

1- Isaiah Crowell (CLE)

Comme si jouer pour les Browns n’était pas assez souffrant, Crowell s’est fait rapidement déclasser par Duke Johnson. On voit difficilement comment il pourrait vous aider d’un point de vue fantasy d’ici la fin de l’année. 

2- Frank Gore (IND)

Leonard Fournette
AFP

Marlon Mack est celui qui ouvre le livre de jeu offensif des Colts avec des multiples talents. Frank Gore peut déjà commencer à se magasiner un condo à Fort Lauderdale, pour être prêt pour sa retraite.

3- Jonathan Stewart (CAR)

Le jeune McCaffrey a de plus en plus le ballon au détriment de Jonathan Stewart dans l’attaque des Panthers. De plus, les secondeurs des Eagles ne sont pas les derniers venus pour arrêter le jeu au sol.

4- LeGarette Blount (PHI)

Le front défensif des Panthers risque fort bien de l’émietter, de le rouler, puis de le fumer. Une bonne vieille blague de cannabis, au moins on est sûr que Josh Gordon va en rire.

5- Carlos Hyde (SF)

La défensive des Redskins n’a donné que des miettes aux porteurs de ballon qu’ils ont affrontés cette saison. En plus, Hyde devra se partager le terrain avec Matt Breida qui gagne en importance dans le livre de jeu de Kyle Shanahan.

ILS NE SONT PAS LÀ SEULEMENT POUR BLOQUER (AILIERS RAPPROCHÉS)

Les incontournables

1- Martellus Bennett (GB)

L’utilisation de Bennett face aux Cowboys la semaine dernière nous a finalement aidé à comprendre pourquoi les Packers avaient fait l’acquisition de l’ailier rapproché dans la saison morte. Il sera la carte cachée dans la zone payante face aux coriaces Vikings.

2- Austin Seferian-Jenkins (NYJ)

Leonard Fournette
AFP

Ce n’est pas nécessairement notre préféré, mais les secondeurs des Patriots ne sont pas assez athlétiques pour bien surveiller l’ailier rapproché des Jets. Il est une cible de plus en plus en demande dans cette attaque.

3- Hunter Henry (LAC)

Graduellement, Henry va éclipser le futur membre du temple de la renommée du football, Antonio Gates. Il pourrait être très payant à long terme.

Les indésirables

1- Eric Ebron (DET)

On s’explique mal pourquoi Ebron ne connaît pas une meilleure saison. Avec l'émergence de Darren Fells, la situation ne risque pas d’aller en s’améliorant pour l’ancien Tar Heels.

2- Ryan Griffin (HOU)

Plusieurs personnes voient en Griffin une solution à court terme face aux misérables Browns. La vérité est que les Texans ne croient pas beaucoup dans les capacités aériennes de l’ailier rapproché et aucun jeu n’est dessiné pour lui.

3- Zach Ertz (PHI)

Leonard Fournette
AFP

On vous assure de notre sobriété au moment de vous dire que l’ailier rapproché le plus productif en 2017 aura une partie difficile jeudi soir face aux Panthers. Les secondeurs de la Caroline sont excellents et il sera plus difficile pour Ertz de trouver les zones vacantes dans la tertiaire.

ILS SONT À VOS RISQUES ET PÉRILS (TOUTES POSITIONS CONFONDUES)

1- Jay Ajayi (MIA)

Bien malin celui qui prédira la partie quand Ajayi explosera. Pour l’instant, il semble être un joueur pris avec la malédiction d’une mauvaise saison après avoir eu une gigantesque saison 2016.

2- Matthew Stafford (DET)

Leonard Fournette
AFP

Il est blessé à une cheville, mais aussi à l’aine. S’il est suffisamment en santé pour être sur le terrain, il pourrait avoir un bel après-midi face à la tertiaire des Saints.

3- Ben Roethlisberger (PIT)

Un voyage à Arrowhead Stadium face aux Chiefs n’est pas la meilleure solution pour essayer de faire oublier sa pire performance à vie de dimanche dernier.

ILS DÉFENDRONT VOTRE ÉQUIPE (DÉFENSIVES)

Les incontournables

1- Ravens de Baltimore

Un quart-arrière recrue qui joue son deuxième match en carrière à Baltimore ? Aussi bien essayer de trouver des toilettes propres dans une halte routière ...

2- Texans de Houston

Kevin Hogan vient d’être nommé quart-arrière des Browns pour dimanche. Cette décision a autant d’impact pour la défensive de Houston qu’une mouche qui essaie de ralentir la progression d’un véhicule en allant s’écraser sur sa vitre...

3- Falcons d’Atlanta

Ajayi échappe des ballons, Cutler lance des interceptions : ne restera plus aux Falcons de décider s’ils veulent du thé ou du café après avoir mangé dans le buffet.

Les indésirables

1- Lions de Detroit

Défendre avec autorité dans le Superdome n’est jamais une chose facile. Comme les Saints se sont débarrassés de leur principale distraction en offensive, le temps pourrait être long pour les Lions.

2- Vikings du Minnesota

Ce n’est pas une défensive qui réussira à créer des revirements face à Aaron Rodgers. Si ça peut consoler Minnesota, il n’y a pas vraiment de défensive qui en est capable.

3- Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Même si l’affrontement contre les Jets peut sembler favorable, les Patriots ont toujours eu de la difficulté au MetLife Stadium. Ne pensez pas qu’ils vous apporteront au-delà de 20 points.

Vous avez des questions sur votre fantasy? Écrivez-nous au fantasyfootball@quebecormedia.com !