/sports/hockey
Navigation

L’Océanic cafouille en 3e période

Rimouski ne peut résister aux Voltigeurs de Drummondville et s’incline 3-2

JImmy Lemay
Photo courtoisie, FolioPhoto Le gardien de l’Océanic, Jimmy Lemay, a bien tenté de limiter les dégâts en troisième période, sans toutefois parvenir à freiner les Voltigeurs.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Jimmy Lemay cherchait à racheter sa contre-performance du match inaugural de la saison contre le Drakkar à Baie-Comeau. Le gardien de 18 ans a limité les dégâts pendant 40 minutes, mais le cafouillage défensif de ses coéquipiers a ouvert la voie à une victoire de 3-2 des Voltigeurs de Drummondville sur l’Océanic, mercredi soir, au Colisée Financière Sun Life.

En avance par un but après deux périodes, la troupe de Serge Beausoleil a littéralement mis le pied sur le frein en plus de multiplier les revirements et les erreurs défensives lors du dernier engagement.

Efficace jusqu’à ce moment, Lemay semblait ne plus savoir où donner de la tête lorsque Nathan Hudgin et Pavel Kolygin l’ont déjoué pour assurer la remontée des Voltigeurs en moins de deux minutes dans le dernier engagement. Drummondville remportait ainsi son sixième gain en sept sorties cette saison.

« Deux de nos attaquants n’ont pas réussi à sortir la rondelle de notre territoire sur le troisième but, a expliqué l’entraîneur-chef de l’Océanic. On venait d’écouler une pénalité. Drummondville était partout sur la glace. C’était 8-0 dans les tirs à un certain moment. Lemay a pourtant gardé un très bon match. Ça manquait d’énergie sur le banc. Pourtant, ce n’était pas 5-1. Je n’ai pas compté sur 12 bons attaquants. »

Lafrenière célèbre son anniversaire

Sans disputer leur meilleure rencontre, les Bas-Laurentiens disposaient pourtant d’une mince priorité grâce à l’efficacité de son avantage numérique.

Célébrant son 16e anniversaire, Alexis Lafrenière a démontré son immense talent de fabricant de jeux en réussissant à rejoindre Dmitry Zavgorodniy en première période, malgré une circulation lourde devant le filet d’Olivier Rodrigue. Le Russe ne s’est pas fait prier pour inscrire son troisième but de la campagne.

De retour d’une blessure, Alex-Olivier Voyer a ensuite complété un extraordinaire tic-tac-toe initié par Lafrenière. La recrue de l’Océanic passa vers Zavgorodniy avant que ce dernier ne redirige la rondelle vers Voyer. La séquence valait à elle seule le coût du billet d’entrée.

Le premier but de la rencontre appartient à Dawson Mercer. L’attaquant des Voltigeurs a surpris Jimmy Lemay d’un tir franc dès la cinquième minute.

Les Remparts pour un programme double

Les Rimouskois profiteront de 24 heures de congé avant de se diriger vers le Centre Vidéotron de Québec, demain, pour entamer une série aller-retour contre les Remparts. Les deux équipes s’affronteront à nouveau dimanche après-midi, cette fois dans le Bas-Saint-Laurent.