/news/transports
Navigation

Bureau de projet sur le 3e lien: François Marchand réclame un mandat élargi

Le candidat indépendant dans Cap-aux-Diamants, François Marchand.
Photo d'archives Jean-François Desgagnés Le candidat indépendant dans Cap-aux-Diamants, François Marchand.

Coup d'oeil sur cet article

Le candidat indépendant dans Cap-aux-Diamants, François Marchand, demande au gouvernement d’élargir le mandat du bureau de projet sur le troisième lien pour qu’il étudie aussi « l’option tramway »

Opposé au troisième lien, l’avocat rêve plutôt d’un tramway qui relierait le Cégep de Lévis-Lauzon à la colline parlementaire et au quartier Saint-Roch, en passant par le pont de Québec. Il évoque aussi la possibilité de desservir Beauport et Charlesbourg.

Faisabilité

Dans un communiqué diffusé jeudi, M. Marchand estime que le bureau de projet pour le troisième lien doit « comparer les différentes possibilités et donner une image claire des options à la population, tant au point de vue des coûts que des conséquences sur l’aménagement du territoire et la circulation routière ».

Interrogé par Le Journal au sujet d’une étude récente dédiée spécifiquement à la faisabilité d’un tramway et d’un SRB (dévoilée en 2015 par les villes de Québec et Lévis), M. Marchand ne se souvenait que de la partie SRB. « L’étude de 2015, personne n’en parle, j’ai l’impression que les gens l’ont déjà oubliée, moi-même je m’en rappelais à peine », a-t-il laissé tomber, suggérant dans un deuxième temps une « mise à jour » de cette étude.