/finance/business
Navigation

Conséquences de l’ouragan Irma: plus coûteux pour aller dans le Sud cet hiver

Cancun
Photo courtoisie Les Québécois seront encore nombreux à vouloir partir dans le Sud cet hiver. Les destinations épargnées par les ouragans, comme Cancún au Mexique, seront prisées.

Coup d'oeil sur cet article

Les voyageurs qui prévoient partir vers le Sud peuvent s’attendre à une hausse des prix des forfaits pour certaines destinations comme la Jamaïque et le Mexique, qui ont été épargnés par les ouragans.

Groupe Sunwing, qui a interrompu ses vols vers Cayo Coco et Cayo Santa Maria, à Cuba, à la suite du passage d’Irma, estime pouvoir reprendre ses activités sur ces deux destinations prisées des Québécois à compter de novembre.

« Pour Varadero, tout est revenu à la normale. Sur toutes nos destinations, il n’y a rien que l’on n’opère pas à l’exception de Saint-Martin, qui a été durement touchée », a fait part, jeudi, Sam Char, vice-président exécutif Québec de Groupe Sunwing.

Les équipes cubaines travaillent jour et nuit, selon lui, pour tout remettre en place.

« Cuba, plus qu’aucune autre île, est poussée à faire en sorte que tout revienne à la normale rapidement. Pour eux, c’est vital », a-t-il ajouté.

Des milliers de clients Sunwing ont vu leurs vacances annulées à la dernière minute ou ont été dans l’obligation de changer de destination. Tous ces désagréments ont généré des coûts « astronomiques » pour la compagnie de voyage.

« Lorsque vous remboursez les billets, que vous relocalisez les passagers, ce sont des sommes considérables. Heureusement que l’hiver et l’été se sont avérés très positifs pour nous. Malgré ces deux semaines, dont on se serait bien passé, on termine notre année financière avec une rentabilité au-delà des normes de l’industrie », a-t-il ajouté.

Sam Char, vice-président exécutif Québec pour Groupe Sunwing et Patrick Corriveau, directeur des ventes.
Photo Diane Tremblay
Sam Char, vice-président exécutif Québec pour Groupe Sunwing et Patrick Corriveau, directeur des ventes.

« Plus de voyageurs »

Une hausse des prix des forfaits est toutefois à prévoir pour les consommateurs en quête de vitamine D. Malgré le rétablissement de certaines destinations, le Mexique et la Jamaïque sont particulièrement recherchés cette année, notamment auprès de la clientèle européenne.

« Il n’y a pas plus de chambres, mais il y a plus de voyageurs », souligne de son côté Patrick Corriveau, directeur des ventes pour Groupe Sunwing.

Malgré tout, Sunwing augmente la fréquence des vols vers le Sud. Pour la première fois, la compagnie offrira un vol direct par semaine au départ de Mont-Joli vers Punta Cana du 21 décembre au 22 mars.