/news/society
Navigation

Deux photographes du Journal finalistes pour les prix Antoine-Desilets

Coup d'oeil sur cet article

Deux photographes du Journal de Québec sont en nomination pour les prix Antoine-Desilets, qui récompensent l’excellence en photojournalisme au Québec.

Dans la catégorie Nouvelles, le photographe Jean-François Desgagnés a retenu l’attention des jurés avec son œuvre Effondré, une photo prise au lendemain de la tuerie à la mosquée de Québec.

« C’est la deuxième fois que je suis finaliste. Je suis très fier, même si c’est un drame qui n’aurait jamais dû se produire. Il y avait beaucoup d’émotions et évidemment c’était assez tendu et lourd comme ambiance », a expliqué le photographe.

Photo Jean-François Desgagnés
, finaliste prix Antoine-Désilets, catégorie Nouvelles. Le premier ministre du Québec Philippe Couillard ainsi que le maire de Québec, Régis Labeaume, réconfortent le leader musulman Mohamed Labidi, en conférence de presse au lendemain de l'attentat a la mosquée de Québec.
Photo Jean-François Desgagnés
Photo Jean-François Desgagnés
, finaliste prix Antoine-Désilets, catégorie Nouvelles. Le premier ministre du Québec Philippe Couillard ainsi que le maire de Québec, Régis Labeaume, réconfortent le leader musulman Mohamed Labidi, en conférence de presse au lendemain de l'attentat a la mosquée de Québec.

Évaluation à l’aveugle

Dans la catégorie Vie quotidienne, le photographe Simon Clark a réalisé Encéphalopathie épileptique, une photo qui montre une mère et son fils de 9 ans en chambre hyperbare dans la maison familiale.

« Je suis bien content. Techniquement, ce n’était pas évident à travers un hublot. Je ne savais pas qu’il existait ce type de traitement à domicile. Ils ont gonflé ça devant nous », a précisé le photographe.

Photo Simon Clark, finaliste Dans la catégorie Vie quotidienne - Meggie Perron accompagne son fils Samuel, 4 ans, qui suit des traitements en chambre hyperbare dans le sous-sol de la maison familiale, le 9 août, à Québec. Samuel est atteint d’encéphalopathie épileptique généralisée.
Photo Simon Clark
Photo Simon Clark, finaliste Dans la catégorie Vie quotidienne - Meggie Perron accompagne son fils Samuel, 4 ans, qui suit des traitements en chambre hyperbare dans le sous-sol de la maison familiale, le 9 août, à Québec. Samuel est atteint d’encéphalopathie épileptique généralisée.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec a annoncé hier les noms de tous les finalistes. Les gagnants seront connus au gala du congrès de la FPJQ, le 18 novembre, à Sherbrooke. Le jury a évalué les photos sans connaître les noms des photographes ni les médias pour lesquels ils travaillent.