/finance/business
Navigation

Equifax nie avoir été visé par une nouvelle attaque informatique

Coup d'oeil sur cet article

Déjà sous le feu des critiques après la brèche de sécurité découverte en juillet dernier, l’agence américaine d’évaluation de crédit Equifax a dû faire savoir jeudi que ses systèmes n’avaient pas été une nouvelle fois compromis.

Dans la journée, des médias rapportaient que le site d'Equifax avait été manipulé pendant plusieurs heures mercredi et jeudi matin par des pirates, les utilisateurs étant redirigés vers des pages qui auraient infecté leurs ordinateurs.

L’entreprise a démenti cette information dans une déclaration, précisant que «le problème concerne un fournisseur tiers qu'Equifax utilise pour collecter des données de performance de site web», notamment.

«Depuis que nous avons appris le problème, le code [en question] a été supprimé de la page web et nous avons mis la page web hors ligne», peut-on lire dans le communiqué rapporté entre autres par le «Financial Times».

Equifax a révélé le 7 septembre dernier avoir été victime d’un piratage de données majeur affectant 145 millions d’Américains, 8000 Canadiens et près de 700 000 Britanniques.

La brèche avait été découverte en juillet dernier et l’agence d’évaluation de crédit dit avoir agi immédiatement pour la colmater.

Rappelons qu’Equifax avait présenté ses excuses aux Canadiens touchés.