/sports/baseball
Navigation

Une lutte à finir entre le Royal et les Diamants

Bloc Baseball
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Bien malgré elle, la Ligue de baseball junior élite du Québec a prolongé le plaisir jusqu’à la mi-octobre et c’est ce samedi, dans la région de Québec, qu’aura lieu le septième et décisif match de la finale.

Le Royal de Repentigny rendra alors visite aux Diamants de Québec, dès 16h au parc Henri-Casault, à Charlesbourg. Après avoir remporté la sixième rencontre par le pointage de 5-4, à l’issue d’un match complètement fou, le Royal aurait aimé profiter d’un certain momentum. La pluie du dernier week-end a toutefois repoussé d’une semaine la tenue de l’ultime rencontre.

«Le défi vient plutôt du fait qu’on n’a pas joué depuis longtemps, a estimé l’entraîneur-chef du Royal Danny Prata. C’est bien beau pratiquer, mais ce n’est pas comme jouer. La victoire risque d’aller à l’équipe qui sera capable de faire le moins d’erreurs en défensive.»

Un tel report du septième match n’est pas sans conséquence pour les différents clubs. Ainsi, les lanceurs utilisés lors de la sixième rencontre de la finale pourraient bien être de retour au monticule.

«Si Vincent Ruel commence le match pour les Diamants, il en sera à un quatrième départ dans cette finale, c’est un peu ridicule», a d’ailleurs souligné Prata, qui ne veut toutefois pas se plaindre de la situation outre mesure.

De toute façon, les Diamants seront sans doute tentés de remettre la balle au lanceur Lucas Serafin tôt ou tard dans la partie.

Ismael Pena au monticule

Chose certaine, le Royal a pour sa part choisi de miser sur Ismael Pena pour entamer ce match fatidique. Le gaucher avait lui-même œuvré au monticule pour Repentigny lors du sixième duel, allouant trois points sur seulement deux coups sûrs et deux buts sur balles en six manches.

«Ismael va être là pour nous, a confirmé Prata. C’est une bonne chose puisqu’il a été approché par différentes organisations pour des essais professionnels. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur lui.»

Âgé de 21 ans, Pena a précédemment évolué comme joueur de position dans l’organisation des Diamondbacks de l’Arizona et des Mariners de Seattle. S’il pourrait bientôt relancer sa carrière professionnelle en foulant le monticule, Pena compte un seul objectif à court terme, celui d’aider Repentigny à remporter un deuxième championnat consécutif de la LBJEQ. Les Diamants avaient pour leur part triomphé en 2014 et 2015.