/news/green
Navigation

Vents violents et pluies torrentielles pour le week-end

Coup d'oeil sur cet article

C’est sous la flotte et les vents violents que se déroulera la fin de semaine dans plusieurs régions du Québec.

Les beaux jours d’automne prendront un répit, samedi et dimanche, pour faire place à la pluie et au vent, notamment dans les régions de Québec, Montréal et Saguenay.

« C’est une dépression très intense, un genre de dépression que l’on voit souvent en octobre », lance Alexandre Parent, météorologue chez Environnement Canada.

Il lance cet avis à ceux qui avaient planifié de préparer leur terrain pour l’arrivée de l’hiver. « Ce n’est pas un bon week-end pour monter son abri tempo », ajoute M. Parent.

Les averses commenceront samedi, mais elles auront principalement lieu dimanche. La région de Québec recevra jusqu’à 30 millimètres de pluie. Les précipitations pourraient grimper à 50 millimètres, dans le secteur de Stoneham.

Au Saguenay, elles atteindront une quarantaine de millimètres, tandis qu’à Montréal, les averses devraient atteindre une quinzaine de millimètres.

Les régions de Québec, Montréal et plus au nord de Montréal seront touchées par de très forts vents, principalement dans la journée de dimanche.

« Les vents pourraient atteindre les critères de vents violents violents », avertit le météorologue.

Le seuil de vents violents est atteint lorsque les vents soufflent à 60 km/h ou plus pendant au moins une heure ou lorsque surviennent des rafales de 90 km/h ou plus.

À Montréal et au Saguenay, des rafales pourraient atteindre 65 km/h et 62 km/h à Québec, dimanche en soirée.

Le mercure ne chutera pas, alors que les prévisions indiquent une température de 17 degrés pour Québec et entre 18 et 22 degrés pour Montréal. Au Saguenay, le mercure sera de 15 degrés samedi et chutera à 7 degrés, dimanche.

De la neige

Dans les régions vraiment plus au nord, telles que Matagami, Chibougamau et Manicouagan, les précipitations prendront plutôt la forme de neige.

À cette période-ci de l’année, il est tout à fait normal que les flocons fassent déjà leur arrivée.