/entertainment/events
Navigation

Sophie Ouellet et Annie Lévesque exposent : bien au-delà de l’esthétique

Force Tranquille d’Annie Lévesque
Photo Manon Dumas Force Tranquille d’Annie Lévesque

Coup d'oeil sur cet article

Tenir un propos, faire un discours à travers une œuvre abstraite : tel est l’objectif des artistes peintres Sophie Ouellet et Annie Lévesque, qui se sont inspirées des récents ouragans, des changements climatiques, de l’existence humaine et du patrimoine, entre autres, pour leur exposition en duo à la Galerie Ni Vu Ni Cornu.

Sous le thème Ultrasensibles à notre époque, l’exposition rassemble les œuvres récentes des deux artistes.

« Il y a des enjeux dans la société en ce moment, tout change très vite. Que ce soit au niveau du climat, ou des épreuves que certaines personnes vivent. Disons qu’il y a de la matière à traiter et qu’on avait envie d’exprimer sur le plan pictural », souligne Sophie Ouellet.

L'artiste Annie Lévesque
Photo Manon Dumas
L'artiste Annie Lévesque

 

Météo

Cette dernière a créé un diptyque et un triptyque qui traitent de la série d’ouragans qui a eu lieu au début de l’automne, dans le sud des États-Unis et dans les Caraïbes.

« Le paysage se modifie, il est en mutation. Je ne l’amène pas nécessairement d’un point de vue négatif, mais de manière plus large, de sorte que tout le monde puisse se l’approprier. On veut de l’espoir malgré le changement du paysage. »

Annie Lévesque, artiste propriétaire de la galerie, a, entre autres, exploré l’idée du patrimoine laissé pour compte. Elle s’est inspirée de l’endroit où se trouve sa galerie d’art, soit juste en face de la Basilique Sainte-Anne et du Cyclorama de Jérusalem.

« C’est encore dans l’idée du changement, souligne Sophie Ouellet, dont la démarche artistique rejoint celle de son amie et collègue. Aujourd’hui, la religion n’a pas la même place qu’elle avait. »

L'artiste Sophie Ouellet
Photo courtoisie
L'artiste Sophie Ouellet

Expo colorée

Mais ne cherchez pas le négatif dans leurs toiles éclatantes et colorées. Les deux artistes, qui souhaitent donner un réel contenu à leurs œuvres, donneront même une conférence le 5 novembre sur le thème de l’exposition. « On veut vraiment aller au-delà de l’esthétique », dit-elle.

Peintre depuis plus de dix ans, Sophie Ouellet est représentée par des galeries du Québec et de l’Ontario, et a aussi participé à des foires internationales à New York et Miami.

Dans les prochaines semaines, c’est à Shanghaï que son travail sera exposé. Le propriétaire de la galerie a remarqué ses œuvres sur le web. Il lui a donc commandé 30 tableaux, tous de petits formats. L’exposition doit avoir lieu d’ici quelques semaines.

Le vernissage a lieu vendredi, entre 17 h et 19 h, à la Galerie Ni Vu Ni Cornu, située au 10005, avenue Royale, à Sainte-Anne- de-Beaupré. L’exposition se déroule jusqu’au 5 novembre.

Le seuil signé Sophie Ouellet
Photo courtoisie
Le seuil signé Sophie Ouellet