/sports/football/rougeetor
Navigation

Gagné fait la différence face à Sherbrooke

Gagné fait la différence face à Sherbrooke
Photo Agence QMI, Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Centre-arrière à ses débuts avec le Rouge et Or de l’Université Laval, Christophe Gagné s’est illustré dans la victoire face au Vert & Or de l’Université de Sherbrooke avec le jeu défensif du match.

Alors que le Rouge et Or ne menait que par 14-0 et que les Renards menaçaient pour la première fois du match en fin de deuxième quart, le secondeur intérieur a réussi un larcin aux dépens d’Alex Jacob-Michaud profondément dans le territoire de l’Université Laval et effectué un retour de 36 verges qui a mené au touché de Benoît Gagnon-Brousseau quelques jeux plus tard.

Secondeur dans le passé

« J’ai ressorti mes mains de joueur offensif, a souligné celui qui jouait comme centre arrière avec le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Lions de Kent dans une école préparatoire américaine. C’était une mauvaise série et il fallait réussir un gros jeu. »

Avant de s’amener à l’Université Laval, Gagné avait aussi évolué comme secondeur. « Quand je suis arrivé avec le Rouge et Or, on m’a offert la chance de choisir ma position parce que je n’avais pas de poste défini, a-t-il souligné. En raison des systèmes plus sophistiqués au niveau universitaire, j’ai décidé de jouer comme centre-arrière parce que c’est la position que je maîtrisais le mieux. »

« Voir du terrain »

Après une saison comme réserviste, Gagné s’est vu offrir la possibilité de changer de position. « Les entraîneurs m’ont dit qu’en évoluant comme secondeur, j’améliorerais mes chances de voir du terrain, a-t-il raconté. J’ai décidé de changer de position. L’an dernier, j’ai fait ma place sur les unités spéciales où j’ai bien fait. Cette année, mon tour est venu en défensive. C’est seulement pour un match comme partant, mais je voulais saisir ma chance. » L’absence de Marc-Antoine Varin en raison d’une blessure a ouvert la porte à Tshiamala et maintenant à Gagné.