/sports/fighting
Navigation

Le retour de Dalkhaev

SPO-GALA DE BOXE DU GROUPE GYM AU CASINO DE MONTRÉAL
Photo d'archives, Sébastien St-Jean Vislan Dalkhaev

Coup d'oeil sur cet article

Artur Beterbiev ne sera pas le seul Québécois qui boxera sur la carte de Top Rank samedi soir. Ce sera aussi le cas d’un autre autre boxeur qui est toujours sous contrat avec le groupe GYM, Vislan Dalkhaev.

Dalkhaev (9-0, 2 K.-O,) affrontera Fernando Fuentes (13-7-1, 4 K.-O.) dans un duel de six rounds. Le Montréalais d’origine tchétchène n’a pas vu d’action depuis le 23 décembre 2016 alors qu’il avait signé une victoire au Casino du Lac-Leamy.

Pour revenir à la situation contractuelle de Dalkhaev, ses droits promotionnels appartiennent toujours à Yvon Michel.

«Son contrat est encore valide avec nous, a indiqué Michel lorsque joint par Le Journal de Montréal hier. J’aurai pu m’opposer à ce qu’il boxe en Californie, mais j’ai convenu avec Marc Ramsay que c’était la meilleure chose pour tout le monde.»

Par contre, il faut comprendre que le sort de Dalkhaev est intimement lié à celui de son grand ami, Artur Beterbiev. Si celui-ci parvient à briser son contrat avec GYM grâce à une décision favorable d’un juge dans les prochaines semaines, il y a de très fortes chances que Dalkhaev obtienne aussi sa libération peu de temps après.

Clayton contre Ledesma ?

Custio Clayton (12-0, 9 K.-O.) a maintenant une bonne idée de l’identité de l’adversaire qu’il aura devant lui le 16 décembre en sous-carte du duel de championnat du monde entre David Lemieux et B.J. Saunders.

Le nouveau protégé d’InterBox affronterait l’Argentin Gabriel Ledesma (11-1, 5 K.-O.) dans un combat chez les mi-moyens (147 lb). Même s’il y a une entente de principe entre toutes les parties impliquées, Ledesma n’a pas mis sa griffe sur le contrat, mais il devrait le faire vendredi selon les informations obtenues par le Journal de Montréal hier.

Comme rapporté dans nos pages il y a deux semaines, Clayton aura la chance d’ajouter une autre ceinture mineure à sa collection qui en compte déjà deux. Cette fois, avec une victoire, il pourrait mettre la main sur le titre WBO international et, du même coup, sur une place dans le top 5 de cette association dont le champion est Jeff Horn.