/opinion/blogs/columnists
Navigation

Ça s’peut-tu?

Coup d'oeil sur cet article

Eh bien oui, ça se peut ! Journalistes, pompiers, curés, moi-même, vous-mêmes peut-être à l’occasion (non ?), vos voisins, ma cousine, tous, nous utilisons, par plaisir ou par accident, ces expressions bâtardes : « ça s’peut-tu ? on peut-tu ? » Ces barbarismes ont été introduits au 18e siècle en France sous les formes « ça s’peut-ti ! on fait-ti ? » Nos ancêtres québécois en ont changé la dernière lettre. « Ça s’peut-tu ! »  signifie ce que vous voulez bien : c’est formidable ! c’est impossible ! Mais on « peut-ti », on « peut-tu » se débarrasser de ces formes pour le moins inélégantes ? Non. Il s’agit d’une tâche impossible. Et de toute façon inutile.