/sports/football/rougeetor
Navigation

Une performance en or au meilleur moment possible

Une performance en or au meilleur moment possible
Photo Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

Auteur d’une échappée au premier quart, Vincent Alarie-Tardif est revenu en force pour signer sa meilleure performance de la saison.

« Ma carrière à Laval ne pouvait pas se terminer avec une échappée, a mentionné le vétéran porteur de ballon qui a amassé 113 verges en 24 courses. J’étais fâché et je voulais revenir en force. Je me suis dit arrêtez-moi. Je ne suis pas surpris de nos succès au sol. Les Carabins ont pris des chances et ça ne peut pas toujours fonctionner. »

Tout de suite après son échappée, sur la série suivante, Alarie-Tardif a réussi deux belles courses. « Je ne me suis jamais questionné si j’allais redonner le ballon à Vincent, a assuré le coordonnateur offensif Justin Éthier. Je savais qu’il allait porter le ballon plus de 20 fois. Sur son échappée, le joueur des Carabins (Karl Prévost) a fait un bon jeu en pénétrant dans le champ-arrière et ils ont récupéré le ballon pour le touché. »

« Vincent était en feu à son retour et c’est cette attitude qu’on veut voir, de poursuivre Éthier. On adore son attitude. On ne veut pas qu’un joueur s’apitoie sur son sort. »

Victoire à saveur particulière

Pour Hugo Richard, cette deuxième victoire de la Coupe Dunsmore face aux Carabins de l’Université de Montréal avait une saveur particulière. « Après avoir perdu contre Montréal ici en 2014 et 2015, je suis vraiment content parce qu’on devait gagner au PEPS devant nos fans qui ont fait une grosse différence, a souligné le pivot qui a complété 21 de ses 29 passes pour 225 verges. Je n’ai pas commis de revirements. J’ai bien contrôlé la rencontre sans prendre trop de risques tout en gardant mon sang-froid. »

Le Rouge et Or a marqué un touché dès sa deuxième série offensive, une passe de 26 verges à Marc-Antoine Pivin. « Ce jeu a donné le ton au match, a affirmé le joueur par excellence du RSEQ. Ce jeu nous a donné de l’énergie et de l’intensité. »

« C’est vraiment excitant de réussir un jeu comme ça à la Coupe Dunsmore, de renchérir Pivin qui a capté quatre passes pour 86 verges. J’ai connu une saison moyenne et ce touché m’enlève de la pression sur les épaules. »

Sur le même sujet