/opinion/blogs/columnists
Navigation

Barbares

Coup d'oeil sur cet article

À la demande de quelques lecteurs, voici quelques mots sur les barbarismes, ces locutions et mots inexistants qui se rapprochent pernicieusement d’expressions et de mots existants. Les barbarismes pullulent (et non pilulent !). Ils sont fréquents : « enduire en erreur » employé au lieu de « induire en erreur » ; « aréoport » —qu’on aimerait voir s’envoler — employé pour désigner un aéroport ; le fameux « infractus » qui semble beaucoup plus douloureux qu’un infarctus, mais ne réussit pourtant qu’à faire mal à la langue ; et « inéquité », ce mot inexistant qui, de façon inique selon certains, prend la place du nom « iniquité », qui signifie absence d’équité.