/news/society
Navigation

Du Montego à Lauberivière

Le «Défi du chef» lance la campagne annuelle de financement qui vise 800 000 $

 Le chef Jonathan Jeanrie a utilisé les produits du jour disponibles à Lauberivière pour réussir à préparer un repas hors de l’ordinaire.
Photo Daniel Mallard Le chef Jonathan Jeanrie a utilisé les produits du jour disponibles à Lauberivière pour réussir à préparer un repas hors de l’ordinaire.

Coup d'oeil sur cet article

Le chef du resto-club Montego a relevé le défi de la Fondation de Lauberivière lundi soir de préparer avec les ingrédients disponibles un excellent repas pour les 500 convives de la soupe populaire.

Escalopes de porc, sauce aux poires, croustillant d’oignons, pâtes sauce béchamel, pesto d’épinard et légumes de saison, le tout accompagné d’un copieux dessert sucré.

Sans l’ombre d’un doute, ce menu a su charmer les usagers souriants qui n’ont pas souvent le loisir de déguster un repas cuisiné par un chef de renom. À l’invitation du directeur de Lauberivière, les représentants des médias ont également pu apprécier avec les habitués de l’endroit ce service spécial, impeccable et délicieux. En quelques minutes à peine, il ne restait plus rien dans l’assiette.

 Le directeur Éric Boulay était heureux de discuter avec Sylvain, qui a apprécié le service spécial.
Photo Daniel Mallard
Le directeur Éric Boulay était heureux de discuter avec Sylvain, qui a apprécié le service spécial.

Sans hésitation

« J’ai dit oui sans hésiter. Il fallait travailler avec les produits qu’ils ont régulièrement et créer un petit menu différent. J’ai appris à quelques heures d’avis que j’avais du porc et il y avait longtemps que je n’avais pas saisi 350 portions d’escalope ! Les gens avaient l’air satisfaits », a expliqué le chef du Montego, Jonathan Jeanrie.

« Je pense que Jonathan a mis une touche de notre restaurant. Nous sommes fiers de le faire et les gens sont contents de le manger », a ajouté le propriétaire, Mario Bernardo.

« Il faut dire que c’est toujours bon ici », a avoué Marc-André, un jeune homme de 23 ans qui bénéficie d’un programme d’aide à l’emploi après avoir vécu trois mois dans la rue.

Assis juste en face de lui, Patrick était heureux de trouver du support et de l’hébergement pour vaincre ses problèmes de santé mentale. « Ça dure depuis une trentaine d’années, mais je sens que je peux y arriver », a-t-il confié.

« J’ai dormi ici, mais maintenant j’ai un logement », a aussi affirmé le vieux Léo en savourant son repas.

 Léo, un habitué du repas du soir, a savouré l’escalope de porc à la touche Montego.
Photo Daniel Mallard
Léo, un habitué du repas du soir, a savouré l’escalope de porc à la touche Montego.

Déjà 34 ans

Le chef du Montego et son patron ont eu droit à une belle main d’applaudissement avant le lancement officiel de la campagne annuelle de financement qui vise un montant de 800 000 $ cette année.

En 2016, Lauberivière a offert 150 000 repas, 16 000 nuitées pour hommes et femmes et 4000 admissions au secteur dégrisement. La mission dure depuis plus de 34 ans. Pour faire un don, il suffit de se rendre en ligne à lauberiviere.org.