/sports/football/rougeetor
Navigation

Les Carabins portent plainte contre McGee

 Kevin McGee
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Kevin McGee

Coup d'oeil sur cet article

Les Carabins de l’Université de Montréal ont déposé une plainte au RSEQ au sujet d’un plaqué de Kevin McGee à l’endroit de Khalil Kerr, samedi, dans les derniers instants de la première demie de la Coupe Dunsmore.

Après avoir capté une passe de 12 verges de Samuel Caron à la ligne de 14 de Laval dans la dernière minute du deuxième quart, Kerr a été plaqué par le maraudeur du Rouge et Or. Il a été victime d’une commotion cérébrale et il n’est pas revenu au jeu. Les officiels n’ont pas décerné d’infraction sur la séquence et les Carabins ont dû se contenter d’un placement trois jeux plus tard.

Les Carabins avaient jusqu’à 18 h lundi pour déposer une plainte, ce qu’ils ont fait à 13 h 45. Le Rouge et Or a jusqu’à 9 h mercredi matin pour fournir des images de l’incident et donner sa version des faits.

« On parle d’un coup à la tête et non pas d’un plaqué casque à casque, mais la règle est la même dans les deux cas, a expliqué le président et directeur général du RSEQ Gustave Roel. Le commissaire (Benoît Doloreux) rendra sa décision mercredi soir ou jeudi matin après avoir entendu toutes les parties. Il parlera à Football Québec, au superviseur des officiels qui était présent au match et aux officiels. Le commissaire vérifiera aussi pourquoi les officiels n’ont pas décerné d’infraction. »

Possible récidive

Parce qu’il a écopé d’une suspension d’une partie pour un plaqué à l’endroit de James Tyrrell alors que le receveur des Stingers de Concordia se trouvait dans une position vulnérable lors du match du 24 septembre au PEPS, McGee pourrait recevoir une sanction plus importante s’il est reconnu coupable.

« S’il est reconnu coupable, les sanctions sont plus importantes dans le cas d’une récidive, a mentionné Roel. Le commissaire doit prendre en compte la première sanction. Il devra déterminer si le receveur était dans une position vulnérable et si le coup était volontaire ou non. »

« Il faut se rappeler du plaqué de Gabriel Ouellet à l’endroit du quart-arrière des Stingers Trenton Miller, de poursuivre Roel. Les gens se sont enflammés en disant qu’il s’agissait d’un coup à la tête, mais les images ont démontré que ce n’était pas le cas. »

Si McGee est sanctionné, il ratera la Coupe Mitchell, samedi, face aux Dinos à Calgary. « On a confirmé l’information et les sanctions suivent sur la scène nationale, a souligné le PDG du RSEQ. Nos sanctions seront appliquées par U Sports. »

En 2012, Arnaud Gascon-Nadon avait été expulsé lors de la Coupe Dunsmore face au Vert & Or de l’Université de Sherbrooke pour avoir joué les pacificateurs lors d’une mêlée, ce qui aurait dû lui valoir une suspension automatique d’une partie, mais les officiels avaient erré dans le code d’infraction et l’avaient modifié après coup, ce qui avait permis à l’ailier défensif du Rouge et Or d’affronter les Axemen d’Acadia à la Coupe Uteck la semaine suivante.