/finance/pme
Navigation

Les «startups» qui font rayonner le Québec

Elles figurent au palmarès Technologie Fast 50 de Deloitte des entreprises avec un taux de croissance élevé

Les fondateurs de FixMeStick Corey Velan et Marty Algire
Photo courtoisie Corey Velan (à gauche) et Marty Algire ont fondé FixMeStick Technologies, qui arrive au 15e rang au Canada, mais au 1er rang au Québec des entreprises technologiques ayant connu la plus forte croissance.

Coup d'oeil sur cet article

Cinq sociétés québécoises figurent parmi les cinquante entreprises canadiennes du secteur des technologies ayant connu la plus forte croissance, d’après le palmarès Technologie Fast 50 de Deloitte.

Les lauréates du programme Fast 50 ont atteint cette année un taux de croissance moyen sur quatre ans de 4625 %, ce qui représente une hausse de 74 % par rapport à 2016.

La majorité des entreprises viennent de l’Ontario (29*), puis de la Colombie-Britannique (13), du Québec (5) et de la région des Prairies (4). L’an dernier, on retrouvait deux entreprises québécoises de plus dans le palmarès.

FixMeStick Technologies, de Montréal, est l’entreprise québécoise qui a le mieux performé dans l’édition 2017, avec une croissance impressionnante de 2698,2 %.

Walmart et Best Buy

Ayant développé un dispositif de désinfection des ordinateurs dans une clé USB, FixMeStick est présente dans tous les Walmart et Best Buy du Canada et des États-Unis.

Le dispositif de désinfection des ordinateurs FixMeStick.
Photo courtoisie
Le dispositif de désinfection des ordinateurs FixMeStick.

« On vient de commencer les ventes au Royaume-Uni. Nos plus gros clients sont les chaînes de télé-achat comme Home Shopping Network, QVC et The Shopping Channel. On vend plus sur ces chaînes que dans les Walmart et Best Buy parce qu’on a le temps d’expliquer la différence entre un antivirus et le FixMeStick », a expliqué Corey Velan, cofondateur de l’entreprise.

Entre 10 M$ et 20 M$

La croissance de FixMeStick, qui affiche un chiffre d’affaires de 10 M$ à 20 M$, est arrivée d’un coup, en 2015, par l’ouverture des marchés de masse.

« C’est difficile de maintenir des pourcentages de ce genre, mais nous sommes toujours en croissance. On veut essayer d’être dans plusieurs pays. On est présents au Royaume-Uni et on vient juste de signer un contrat en France. »

M. Velan, qui possède une maîtrise de Stanford University, en Californie, estime que le Québec est un terreau fertile pour les jeunes entreprises innovantes, même si seulement cinq d’entre elles ont réussi à se hisser dans le palmarès cette année.

N’eût été les incitatifs fiscaux dont FixMeStick a bénéficié pour financer les travaux de recherche et de développement, la décision de s’établir au Québec aurait été « plus difficile à prendre », selon lui.

« Il y a un bon environnement au Québec pour les startups. La main-d’œuvre est abordable en comparaison de Toronto », a-t-il ajouté.

M. Velan s’estime « très content » d’avoir pu profiter de ces incitatifs.

« Ils nous aident beaucoup puisqu’on fait énormément de R et D. Par ailleurs, cela nous a permis de créer notre entreprise sans avoir recours à des investisseurs externes. »

Natif de Montréal, M. Velan a cofondé l’entreprise en 2011 avec Marty Algire, diplômé de l’Université McGill. L’entreprise compte 25 employés, qui sont tous de nouveaux diplômés.

Depuis vingt ans, le secteur des technologies, des médias et des télécommunications a réalisé des percées importantes, d’après Massimo Iamello, leader des TMT au Québec chez Deloitte. Malgré la croissance des entreprises, le recrutement de talents représente le principal défi pour 47 % des chefs de direction interrogés par Deloitte.

Fait intéressant à mentionner, la majorité de la main-d’œuvre des entreprises qui apparaissent dans le palmarès se compose maintenant de milléniaux.


Deux entreprises sont ex æquo au 50e rang en Ontario.

 

Liste des lauréates au Québec

Entreprises québécoises Ville Taux de croissance
FixMeStick Technologies inc. (15e au classement général)  Montréal 2698,2 %
PixMob (20e) Montréal 1253 %
Plusgrade (29e) Montréal 785,7 %
Budge Studios (44e) Montréal 482,4 %
GSOFT (49e) Montréal 386,7 %