/news/society
Navigation

Les Canadiens un peu moins heureux mais toujours content au travail

Les Canadiens un peu moins heureux mais toujours content au travail
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les Canadiens sont moins nombreux à trouver un bon équilibre entre le travail et la vie de famille mais restent en majorité satisfaits de leur emploi et de leurs conditions de travail, selon une enquête publiée mardi.

En un peu moins de dix ans, moins de Canadiens se déclarent satisfaits de cet équilibre entre vie professionnelle et personnelle. De 78% en 2008, «la proportion des travailleurs canadiens qui étaient soit satisfaits ou très satisfaits de leur conciliation travail-vie» personnelle est passée à 68% en 2016, selon les données de l’enquête sociale générale menée par Statistique Canada.

Cette tendance «pourrait avoir des conséquences sur le mieux-être des Canadiens», estime l’institut de la statistique.

Deux femmes sur trois affichent une satisfaction sur l’équilibre entre le travail et la vie à la maison, soit un peu moins que les hommes (70%).

Un Canadien sur cinq assure, dans cette enquête, «éprouver des difficultés à s’acquitter de ses responsabilités familiales en raison du temps consacré à son emploi».

Heureux ou non dans la conciliation travail-vie privée, les Canadiens sont dans une grande majorité (84%) satisfaits de leur emploi. Pour les autres, c’est «l’environnement de travail» ou «la paye trop basse» qui sont les deux principales causes d’insatisfaction.

Autre volet de l’enquête, grâce aux nouvelles technologies, «la majorité des Canadiens reconnaissent les avantages d’être connectés et estiment, à vrai dire, que la vie est meilleure», selon Statistique Canada.