/finance
Navigation

Marcel Groleau reste à la tête de l’UPA

Marcel Groleau
Photo d'archives Marcel Groleau

Coup d'oeil sur cet article

Marcel Groleau a été réélu pour une quatrième fois de suite à la présidence générale de l'Union des producteurs agricoles (UPA).

Personne ne s’est présenté contre celui qui dirige l’UPA depuis décembre 2011. Ce producteur laitier de Thetford Mines a donc été élu par acclamation, puisque les candidats avaient jusqu’à lundi pour se manifester.

«Les 29 000 entreprises agricoles québécoises ont le dynamisme, l'expertise et l'ingéniosité pour être compétitives sur tous les marchés, ici et ailleurs dans le monde. Défendre et promouvoir leurs intérêts au sein d'une grande organisation comme l'UPA est un véritable privilège», a dit Marcel Groleau par communiqué, mardi.

Il avait auparavant dirigé la Fédération des producteurs de lait du Québec de 2004 à 2011.

Martin Caron a été choisi comme premier vice-président de l'UPA, tandis que Paul Doyon est devenu le deuxième vice-président. Ils ont aussi été élus sans opposition.

Pour être élu à l’UPA, un candidat doit absolument être un agriculteur.