/opinion/blogs/columnists
Navigation

Nos auteurs

DM spindoctors-01DM spindoctors-01

Quand Jéhovah tue Éloïse- 2e partie

Quand Jéhovah tue Éloïse- 2e partie
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Éloïse Dupuis, 27 ans, est décédée le 12 octobre 2016 à 22h40.

Elle avait mis au monde Liam, la chair de sa chair, 6 jours plus tôt.

Éloïse et son conjoint étaient tous deux Témoins de Jéhovah. Ils refusèrent à de multiples reprises que la jeune maman reçoive une transfusion de sang qui lui aurait fort probablement sauvé la vie.

Quelques jours après son décès, j’ai publié dans le Journal la chronique Quand Jéhovah tue Éloïse.

Une année s’est écoulée depuis et le coroner Luc Malouin a publié mardi matin son rapport et ses recommandations en lien avec ce drame.

On retiendra peu de choses, sinon que l’équipe médicale de l’Hôtel-Dieu de Lévis a fait tout en son pouvoir pour persuader Éloïse d’accepter une transfusion de sang, en vain.

Le coroner est également d’avis que le refus de traitement n’était pas le résultat de pressions indues. En clair, la nouvelle maman savait très bien ce qu’elle faisait. Elle était consciente que, devant son entêtement,  la mort devenait inévitable. Mais, selon le coroner, « Il appartient à chacun de faire ses choix et d’en assumer pleinement les conséquences. »

Nous pourrions nous demander s’il est pertinent de croire qu’un choix est effectué librement lorsque celui-ci est le fruit de nombreuses années, voire même d’une vie complète de bourrage de crâne. À force de se faire dire que Jéhovah ne veut pas ceci ou ne veut pas cela, les membres de cette sinistre secte viennent à croire ces préceptes débiles.

Par exemple, en ce qui concerne le sang, les TJ véhiculent que c’est Noé ( oui, oui, le gars qui sauva l’humanité en faisant un gros gros bateau) qui reçut ce commandement de Jéhovah. Voici un extrait de la bibliothèque de la société Watchtower, organe tout puissant derrière cette secte: 

« Jéhovah Dieu prescrivit à Noé, notre ancêtre commun, de réserver un traitement particulier au sang (Genèse 9:3, 4)... Plus tard, réunis à Jérusalem, les apôtres et des anciens décidèrent que les chrétiens devaient ‘ s’abstenir du sang ’. Ce commandement est aussi important que celui de s’abstenir de l’immoralité sexuelle ou de l’idolâtrie. »


Soyons sérieux un instant. Il faut avoir eu le cerveau lessivé pour sincèrement croire à de telles sottises.

Même si tout cela est complètement ridicule, le coroner est d’avis que les lois ne permettent donc pas d’outrepasser la liberté de religion. Mais ne dit-on pas que la liberté des uns s’arrête là où débute celle des autres? En ce sens, qu’en est-il de la liberté des médecins de traiter leurs patients? N’ont-ils pas des droits eux aussi?

Dans ses recommandations, le coroner Malouin suggère aux médecins « d’ajouter à leur plan d’action pour la clientèle qui refuse les transfusions sanguines, la rédaction d’un plan de traitement particulier pour chaque patiente afin de prévoir d’avance les gestes médicaux à poser en cas de pertes sanguines importantes ».

Wow.

Il faudrait donc tenir compte des particularités de chaque religion dans le traitement d’un patient ou d’une patiente? Ne devrait-on pas simplement laisser les médecins sauver des vies lorsque celles-ci sont menacées et qu’ils peuvent aider? Je ne parle pas ici de l’acharnement thérapeutique sur des personnes en fin de vie. Je parle d’une jeune femme de 27 ans, parfaitement en santé, et qui a la vie devant elle. Dans son cas, elle avait littéralement la vie devant elle. C’était Liam.

Un petit trésor qui méritait de débuter sa vie entouré de ses deux parents...

Manque de courage

Je retiens ainsi que le coroner Malouin a fait l’économie d’audace. Lui et ses collègues ne manquent pourtant pas de courage lorsque vient le temps de recommander au gouvernement d’être plus sévère sur ceci, ou de faire plus de sensibilisation sur cela.

Alors, pourquoi ne pas avoir recommandé au gouvernement de se pencher sur l’enjeu de la liberté de choix quand il est question de sauver une vie à l’aide d’une simple transfusion sanguine?

Il me semble que Liam méritait que ce débat se fasse au sein des plus hautes instances.

Après tout c’est lui qui, à 6 jours de vie, fût le véritable témoin de la stupidité de Jéhovah.