/lifestyle/techno
Navigation

Une firme de sécurité a déjà déjoué le Face ID du iPhone X

Un client de la boutique Apple à Palo Alto qui inspecte son nouveau iPhone X le 3 novembre dernier.
AFP Un client de la boutique Apple à Palo Alto qui inspecte son nouveau iPhone X le 3 novembre dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Une firme de sécurité informatique vietnamienne a réussi à tromper la reconnaissance faciale du nouveau iPhone, qui était supposé pourtant être sûr de l'ordre de 1 chance sur 1 million.

Cette firme, Bkav, a annoncé cet exploit par une note de blogue et par une vidéo. Elle compte ajouter des détails lors d’une conférence de presse qui aura lieu le 15 novembre.

En somme, il semble bien que le Face ID ait été déjoué par un masque imprimé en 3D fait de plastique, de silicone, de maquillage et de bouts de papier découpés. Bien qu’il n’aurait coûté que 150$ à fabriquer, leur technique implique une numérisation détaillée du visage du propriétaire du iPhone, ce qui requiert une technologie particulière.

Cette apparente facilité à déjouer le Face ID pose certaines questions. Est-ce que Bkav a truqué l’appareil pour affaiblir la reconnaissance faciale? Face ID ne regarde-t-il pas le mouvement des yeux? Si c’est bien le cas (et ça semble l’être selon la vidéo), est-ce que ça veut dire qu’un être mal intentionné pourrait déverrouiller un iPhone X lorsque son propriétaire dort, lorsqu’il est retenu, ou même décédé?

Ceci s’ajoute aux histoires de Face ID déjoué par les membres d’une même famille: ce fils qui ouvre le iPhone X de sa mère, ces frères et même ces demi-frères qui peuvent dévérouiller le cellulaire l’autre sont tous des cas qui sont préoccupants pour quiconque s’inquiète de la sécurité de son iPhone.

Apple a-t-il raté son coup avec le Face ID?