/finance/business
Navigation

L’Imaginaire ouvre une boutique à Sherbrooke

L’Imaginaire ouvre une boutique à Sherbrooke
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois en trente ans, L’Imaginaire sort de la région de Québec pour s’installer dans le marché de Sherbrooke, un projet de 1,2 M$ qui a pris vie, cette semaine.

La nouvelle boutique permanente de 5100 pieds carrés a été inaugurée en grande pompe au Carrefour de l’Estrie où elle jouit d’un emplacement stratégique, près de la foire alimentaire.

Les consommateurs estriens pourront ainsi goûter à la formule qui a fait le succès du détaillant à Québec depuis 1986 avec ses bandes dessinées, produits dérivés de films et de séries télé, jeux de société, figurines et autres articles de collection.

Évolution naturelle

Le propriétaire de l’entreprise, Benoit Doyon, explique que les planètes étaient alignées pour que L’Imaginaire prenne de l’expansion à Sherbrooke. « Les propriétaires du centre commercial sont les mêmes qu’à Québec, Ivanhoé Cambridge, [ils] nous connaissent bien », a-t-il expliqué. La chance d’occuper un local bien situé, dans un marché important comme Sherbrooke, a fini de le convaincre, a-t-il exprimé.

D’ailleurs, c’est à ses deux fils que M. Doyon a confié les rênes de la nouvelle boutique. Quelques employés de la succursale principale de Laurier Québec ont même déménagé en Estrie pour prêter main-forte à la nouvelle équipe. En tout, une quinzaine d’emplois sont créés.

L’entreprise familiale n’a pas fait les choses à moitié pour cette première sortie hors de la Capitale-Nationale. Ainsi, la moitié des sommes investies sont allées à la conception du design « excentrique » et « ludique » des lieux, conçu par une firme de Québec.

Le détaillant compte désormais quatre boutiques avec l’ouverture récente d’une succursale permanente aux Galeries Chagnon, à Lévis.

L’entreprise termine l’année en beauté après avoir mis la main en septembre sur le prix de la meilleure boutique de bandes dessinées au Canada lors de la remise des prix Joe-Shuster.