/entertainment/events
Navigation

Des toiles de Berthe Morisot au MNBAQ

L’Ombrelle verte, 1873. Huile sur toile, 46 x 71,8 cm. Cleveland Museum of Art, Hanna Fund, 1950.89.
Photo courtoisie L’Ombrelle verte, 1873. Huile sur toile, 46 x 71,8 cm. Cleveland Museum of Art, Hanna Fund, 1950.89.

Coup d'oeil sur cet article

Le Musée national des beaux-arts rouvrira, en juin, le pavillon Gérard-Morisset avec une exposition consacrée à la peintre impressionniste française Berthe Morisot, qui fait partie de la même famille artistique que les Claude Monet et Auguste Renoir.

Moins connue que ses confrères, Berthe Morisot a été l’une des rares femmes à laisser son empreinte dans le mouvement impressionniste, dont elle a d’ailleurs été une fondatrice en 1873.

Le Berceau, 1872. Huile sur toile, 56 x 46 cm. Musée d’Orsay, acquis par le Louvre (1930).
Photo courtoisie
Le Berceau, 1872. Huile sur toile, 56 x 46 cm. Musée d’Orsay, acquis par le Louvre (1930).

Le corpus d’œuvres — une soixantaine de toiles — provient d’institutions comme le Musée d’Orsay ou le Dallas Museum of Art, ainsi que de collections privées du monde entier. Alors que ses œuvres ont souvent été présentées en exposition avec celles de ses collègues, il s’agit de la première exposition monographique de l’artiste au Canada.

« C’est une exposition dont je rêve pour le musée depuis très longtemps », a fait savoir hier, en France, la directrice du MNBAQ, Line Ouellet. L’exposition s’arrêtera dans quatre villes : à Québec, à Philadelphie, à Dallas et à Paris, au Musée d’Orsay, où a été donnée la conférence de presse pour annoncer le projet.

Les œuvres de Berthe Morisot représentent des paysages et des figures humaines, souvent des femmes.

Jeune femme en gris étendue, 1879. Huile sur toile, 60 x 73 cm. Collection particulière, Paris.
Photo courtoisie
Jeune femme en gris étendue, 1879. Huile sur toile, 60 x 73 cm. Collection particulière, Paris.

Rétrospective

« L’ensemble de sa carrière sera représentée, précise Line Ouellet. Autant le début que ces scènes qui représentent la femme moderne, qui lui sont très propres. On va explorer le point de vue du cadre et toute la question du seuil, le seuil que représente une porte, une fenêtre, et comment elle compose avec ces œuvres à travers ça. »

Pour l’instant, le pavillon Gérard-Morisset est fermé pour faire peau neuve. Ses cinq salles seront complètement rénovées. L’exposition consacrée à Berthe Morisot sera la première à être présentée dans le pavillon après les rénovations.

L’exposition Berthe Morisot, femme impressionniste aura lieu du 21 juin au 23 septembre 2018.