/finance/pme
Navigation

Expansion réussie aux É.-U.

HGrégoire possède un entrepôt directement en Floride

John Hairabedian
Photo courtoisie John Hairabedian, président de HGrégoire.

Coup d'oeil sur cet article

Profitant de la récession de 2009, qui a largement affecté les États-Unis, HGrégoire s’est implanté en Floride. Sous le nom de HGreg, le concessionnaire de voitures d’occasion a repris le modèle d’affaires qui a fait son succès au Québec.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres... Ce proverbe s’applique bien à HGrégoire, qui a tiré parti de la récession pour pénétrer le marché américain.

« À l’époque, le dollar canadien était à parité avec le dollar américain, le prix de l’immobilier avait beaucoup chuté et de nombreux concessionnaires américains fermaient leurs portes. C’était donc le moment parfait pour nous », se rappelle John Hairabedian, président de HGrégoire. « Aujourd’hui, les barrières d’entrée seraient beaucoup trop élevées, cela nous coûterait environ 30 % plus cher », poursuit-il.

Une décision d’affaires qui a porté fruit, puisque HGreg.com occupe actuellement le deuxième rang en importance parmi les joueurs sur le marché du Sunshine State, devenant ainsi l’un des 10 principaux groupes de concessions indépendantes aux États-Unis.

La compagnie possède une succursale à Doral, une autre à Pompano, et projette d’ouvrir un nouvel établissement très bientôt.

Transactions entièrement en ligne

Selon M. Hairabedian, le marché de l’automobile du sud de la Floride est l’un des plus agressifs en Amérique du Nord. Pour se démarquer de la concurrence, il fallait donc offrir aux consommateurs une expérience renouvelée.

« Négocier est sans nul doute ce que détestent le plus les gens lorsqu’ils achètent un véhicule. Nous avons donc innové et nous proposons à notre clientèle, si elle le souhaite, d’effectuer leur transaction entièrement en ligne. D’ailleurs, 30 % des ventes de véhicules de HGreg.com s’effectuent de cette façon », explique le président.

Du côté de sa bannière de voitures de luxe, HGreg Lux, c’est 50 % des ventes qui sont réalisées par le biais du site internet.

« Nous possédons un entrepôt qui abrite plus de 1000 véhicules. Nous nous positionnons comme un centre de distribution au même titre qu’Amazon.com. On peut livrer partout aux États-Unis et dans de très courts délais », souligne John Hairabedian.

Ainsi, l’automobile peut être livrée directement à la porte de l’acheteur. On peut même aller chercher ce dernier à son arrivée à l’aéroport avec son nouveau véhicule.