/sports/football/rougeetor
Navigation

Coupe Vanier: Pierre Vercheval est déchiré

Coup d'oeil sur cet article

Peu importe l’issue de la 53 édition de la Coupe Vanier qui se déroulera samedi à Hamilton, Pierre Vercheval sera déchiré après le match.

«Un de mes chums va gagner et un autre va perdre, a résumé l’analyste de football sur les ondes de RDS et ancien joueur de la LCF lors d’un entretien téléphonique, mardi. Je ne peux pas tout perdre. Si Laval doit perdre à la Coupe Vanier, c’est aussi bien que ça soit contre Western.»

Vercheval est un très bon ami des entraîneurs-chefs Glen Constantin et Greg Marshall. «Les deux se ressemblent et ils tentent d’améliorer leur programme respectif, a-t-il souligné. Ce n’est pas un hasard s’ils se vouent un grand respect.»

Vercheval et Constantin ont appris à se connaître quand ils croisaient le fer sur la scène du football régional à Québec et l’ancien joueur de ligne offensive a occupé le poste de conseiller spécial chez le Rouge et Or au début des années 2000.

Quant à l’amitié qui unit Vercheval et la famille Marshall, elle remonte à l’époque où le joueur de ligne offensive portait les couleurs des Mustangs de 1984 à 1987. «Greg a été mon entraîneur de position en 1987. J’ai aussi joué avec son frère Blake qui était notre porteur de ballon vedette à Western.»

Si on parle beaucoup cette semaine des Québécois qui ont fait leur niche avec les Mustangs, Vercheval a été un précurseur pour ouvrir le chemin aux joueurs de la Belle province. Après sa carrière collégiale avec les Diablos de Trois-Rivières, Vercheval a pris le chemin de London en 1984 en compagnie de ses coéquipiers Michel Roy et Claude Farrier. Le trio a eu un impact immédiat.

«Nous étions les trois premiers francophones à Western et on nous regardait comme des extra-terrestres, a-t-il imagé. Tout le monde pensait que nous serions sur le banc pendant deux ans, mais nous avons été partant à notre première saison. La filière québécoise a toujours existé par la suite.»

En 1994 lors de la dernière conquête de la Coupe Vanier par les Mustangs, le secondeur Patrice Denis était un joueur clé de la formation. Le secondeur de Québec a par la suite connu une belle carrière dans la LCF avec les Eskimos d’Edmonton comme un certain Pierre Vercheval.

Photo Les Archives,

Pierre Vercheval entretient une solide amitié avec les entraîneurs-chefs Glen Constantin et Greg Marshall qui s’affronteront à la Coupe Vanier, samedi.