/finance/pme
Navigation

Lobe intéressé par une expansion en Europe

À moyen terme, la croissance au Québec de ces cliniques devrait tripler

De gauche à droite, Marie-Josée Taillefer, porte-parole de Lobe, Martin Cousineau, président et chef de la direction de Lobe et Francine Morrissette, directrice des opérations.
Photo courtoisie De gauche à droite, Marie-Josée Taillefer, porte-parole de Lobe, Martin Cousineau, président et chef de la direction de Lobe et Francine Morrissette, directrice des opérations.

Coup d'oeil sur cet article

Le réseau de cliniques Lobe a investi au cours de la dernière année près de 7 M$ pour soutenir sa croissance, qui devrait tripler au Québec à moyen terme.

En plus d’inaugurer son nouveau siège social à Québec, mercredi dernier, l’entreprise en a profité pour annoncer un partenariat avec Marie-Josée Taillefer, qui devient la porte-parole officielle de Lobe.

Fondée en Beauce, il y a quinze ans, l’entreprise compte aujourd’hui 40 cliniques. L’an prochain, Lobe prévoit en ouvrir dix autres.

Selon le président et fondateur de l’entreprise, Martin Cousineau, les besoins sont accentués par le vieillissement de la population. Lobe estime que le marché est en mesure d’absorber jusqu’à 120 cliniques avant de connaître son point de saturation.

« Notre mission, c’est de faciliter l’accessibilité des soins en santé en sachant que 80 % des personnes malentendantes ne consultent pas, malgré la gratuité des services. On est rattachés au système public, mais on est à gestion privée. On emménage des emplacements dans lesquels on invite les spécialistes de la santé auditive », a expliqué M. Cousineau.

« Tsunami de demandes »

Lobe compte 40 oto-rhino-laryngologistes (ORL) à travers son réseau.

« Notre intention première, c’est le marché québécois, mais je ne vous cacherai pas que c’est un modèle qui s’exporte et notre intention est aussi d’agrandir sur une base canadienne et européenne », a fait le président.

« Avec le vieillissement de la population et l’accessibilité des services, cela fait en sorte que nous avons un tsunami de demandes. »

Pour avoir un emplacement plus central, l’entreprise a déménagé son siège social de Saint-Augustin-de-Desmaures, au Complexe Vision, situé au 725, boulevard Lebourgneuf, dans un local de 7426 pieds carrés. Ce déménagement permettra l’ajout de cinq nouveaux emplois.

Dans la foulée de cette relocalisation, Lobe en a profité pour déménager sous le même toit la clinique qu’elle avait dans un autre local du boulevard Lebourgneuf.

Lobe en bref

  • 40 cliniques à travers la province dans le domaine de la santé auditive
  • En affaires depuis plus de 15 ans
  • Nouveau siège social à Québec avec 7426 pieds carrés
  • Déménagement des installations, auparavant à Saint-Augustin-de-Desmaures