/entertainment/shows
Navigation

Prix d’excellence des arts et de la culture: Machine de Cirque est récompensée

Cirque
Photo Didier Debusschère La compagnie de Québec Machine de cirque, qui a vu le jour en 2014, a remporté le Prix du rayonnement international décerné hier, lors de la 31e édition des Prix d’excellence et de la culture.

Coup d'oeil sur cet article

Le travail de la troupe Machine de Cirque, qui, depuis 2015, se produit un peu partout sur la planète, a été récompensé avec le Prix du rayon­­­­­nement international, lundi, au cours de la 31e édition des Prix d’excellence des arts et de la culture, présentée au Musée de la civilisation.

La compagnie de Québec s’est produite, avec son spectacle Machine de Cirque, en Allemagne, en Autriche, en Espagne, en France, en Italie, en Hongrie, en Roumanie, en Suède, en Suisse et aux États-Unis, au cours des trois dernières années.

Le collectif constitué du directeur général et artistique Vincent Dubé, d’Ugo Dario, Raphaël Dubé, Maxim Laurin, Yohan Trépanier et du musicien et compositeur Frédéric Lebrasseur lancera l’été prochain sa toute nouvelle création intitulée Truck Stop.

« Il s’agit d’une très belle reconnaissance. On ne s’attendait pas à gagner. Il y a tellement de talents dans la ville de Québec que c’est presque plus facile d’être reconnu à l’international. C’est touchant d’être reconnu ici », a laissé tomber Vincent Dubé.

Machine de cirque connaît, depuis sa création, un beau parcours à l’international. La formation composée de finissants de l’École de cirque de Québec s’est produite devant 115 000 spectateurs à l’international, plusieurs spectacles ayant été présentés à guichets fermés.

Le collectif s’est très peu produit dans sa ville d’origine depuis sa création. Machine de cirque a donné six spectacles à La Bordée au printemps 2015 et un à la salle Albert-Rousseau en février dernier.

« Nous ne sommes pas tellement présents à Québec. Nous sommes toujours à l’extérieur et cette reconnaissance nous fait du bien. Ce prix démontre qu’on ne nous oublie pas et qu’on représente bien la ville », a fait remarquer Vincent Dubé, quelques heures après une première répétition de leur nouveau spectacle qui fera le tour du Canada.

La Biennale 8 récompensée

Avec l’arrivée éventuelle du Diamant de Robert Lepage, le directeur général et artistique de Machine de Cirque prévoit une plus grande présence dans la Vieille Capitale.

« Je pense que oui. On a déjà une rencontre prévue avec eux. Il n’y a pas beaucoup de salles à Québec qui peuvent accueillir notre genre de spectacle, et ça va être possible avec le Diamant », a-t-il fait remarquer.

La 31e cérémonie des Prix d’excellence Arts et Culture a décerné 14 prix et 18 500 $ en bourses au cours de cette soirée.

Harold Rhéaume, de la compagnie Le Fils d’Adrien danse, a remporté le prix François-Samson, qui honore une personne dont l’initiative récente a eu un impact significatif sur le développement culturel.

L’organisme Manif d’art a été récompensé, avec le prix Ville de Québec, pour la 8e Biennale, présentée l’hiver et le printemps dernier, en collaboration avec le Musée des beaux-arts du Québec. Un événement qui a attiré 50 artistes de neuf pays et 250 000 visiteurs.

Le Festival de la BD francophone de Québec a mis la main sur le prix de l’Institut canadien de Québec, qui souligne la contribution exceptionnelle à la vie littéraire de la Communauté métropolitaine de Québec.

La liste de tous les gagnants est en ligne à l’adresse prix-excellence.com.