/entertainment/shows
Navigation

Daniel Gélinas vise l’Europe avec son concept de concert amplifié

L’ex-directeur général du Festival d’été Daniel Gélinas.
Photo d'archives Stevens LeBlanc L’ex-directeur général du Festival d’été Daniel Gélinas.

Coup d'oeil sur cet article

Daniel Gélinas voit grand pour son concept de concert amplifié. Après de nouvelles représentations à Montréal et Québec en mars 2018, il pense pouvoir exporter son idée dans le reste du Canada et en Europe.

Selon l’ex-directeur général du Festival d’été, la firme evenko, qui coproduit les concerts, va inviter d’éventuels partenaires, comme Live Nation, à assister aux spectacles qui auront lieu au Grand Théâtre de Québec et au Théâtre du Centre Bell, les 1er et 2 mars.

« Ils vont voir s’il n’y a pas un marché à développer ailleurs. Si ça fonctionne bien, on va fixer des dates rapidement, à Toronto et dans le reste du Canada. On a aussi l’intention de créer la même affaire en Europe », affirme Daniel Gélinas.

Présenté une première fois avec l’Orchestre symphonique de Québec, l’an dernier, le concept imaginé par Daniel Gélinas place de grandes œuvres du répertoire de musique classique dans un environnement scénographique digne d’un concert rock.

Dans la version qui sera présentée à Montréal et Québec, on entendra Wagner, Beethoven, Prokofiev et Tchaïkovski.

Les Plaines ?

Quoi qu’il arrive avec ses concerts amplifiés, Daniel Gélinas ne deviendra pas un joueur actif dans le milieu du spectacle, dit-il.

« Je le fais parce que c’est mon concept et que je veux le développer. Je n’ai pas l’intention de me lancer dans la production de spectacles. »

Est-ce qu’un concert amplifié pourrait éventuellement être présenté sur les plaines d’Abraham ? Daniel Gélinas est loin de trouver ce clin d’œil à ses anciennes amours farfelu. « Si c’est un produit qui marche et qui attire du monde... »

Les billets pour les concerts au Grand Théâtre de Québec et au Théâtre du Centre Bell de Montréal seront mis en vente samedi.