/finance/news
Navigation

Louer ou acheter, telle est la question

Louer ou acheter, telle est la question
Tijana - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Présenté par

 

«Tu loues encore? Deviens propriétaire, sinon tu lances ton argent par les fenêtres!»

Si vous êtes locataire, on vous a surement déjà sortie cette phrase puisque l’achat d’une maison a longtemps fait figure d’étape charnière dans le mode de vie nord-américain.

Malgré le fait que l'idée persiste, force est d’admettre que ce paradigme semble moins certain qu'auparavant. En effet, l’achat d’une propriété compte maintenant son lot de détracteurs.

Qui a raison? Qui a tort?

Tout dépend de votre capacité financière, de vos valeurs et de vos besoins.

«Le marché est mauvais!» ou «Le marché est bon!»

Les indicateurs économiques peuvent démontrer que l’ensemble du marché est surévalué. Cela ne vous empêchera pas forcément de dénicher une propriété à bon prix qui vous convient.

À l’inverse, un contexte favorable à l’achat ne signifie pas pour autant que le fait de devenir propriétaire corresponde à votre style de vie.

Donc oui, on considère les facteurs macro, mais ceux-ci ne doivent pas être les seuls à influencer votre décision.

Un outil pour commencer l’analyse

On sous-estime souvent l’ensemble des dépenses liées à une propriété. Il y a notamment les coûts d’acquisition (inspection, frais de notaire), les droits de mutation, taxes foncières/scolaires et les coûts au moment de la vente (courtier et réparations au besoin).

N’oublions pas les dépenses en temps et en argent pour l’entretien que le locataire peut généralement s'épargner. Le calculateur « Louer vs acheter » offert par Multi-Prêts est un excellent point de départ pour évaluer l’aspect financier de devenir propriétaire. L’outil est très simple d’utilisation tout en demeurant complet. Il vous permettra d’estimer combien d’années il faudra pour rentabiliser l’achat.

La liquidité

Une maison ou un condo représente un actif habituellement peu risqué, en plus de prendre de la valeur avec le temps. En contrepartie, il peut être difficile d’en retirer de l’argent comptant rapidement, contrairement à d’autres investissements plus liquides.

De plus, l’accumulation de la mise de fonds n’est pas une tâche aisée pour tous. Toutefois, avec une bonne gestion financière, cela demeure possible. Voici quelques trucs pour y parvenir.

Un levier et une façon d’épargner

La faible liquidité d’un actif immobilier a l’avantage de son défaut, en ce sens que la propriété est une forme d’épargne forcée.

Vous pouvez facilement sortir vos économies pour des dépenses frivoles, ce qui n'est pas si simple lorsque ces économies sont sous forme de capital immobilier.

La possession d’un tel actif peut également devenir un levier intéressant pour réaliser d’autres projets.

Une question de valeurs et de style de vie

Ultimement, ce sont ces variables plus intangibles qui importent le plus. Est-ce que votre carrière pourrait vous appeler à déménager sous peu? Est-il important pour vous de vivre sans attache? Si oui, le fait d’être locataire vous permettra une plus grande mobilité et beaucoup moins de contraintes.

À l’inverse, peut-être que vous valorisez la stabilité, la tranquillité d’esprit et le fier sentiment d’appartenance que procure le fait de posséder sa résidence. S’il est important pour vous d’être «maitre chez soi» et de ne pas être à la merci d’un propriétaire, l’achat est certainement une option à considérer.

Se préqualifier pour une hypothèque

Après une analyse de facteurs financiers et personnels, votre réflexion penche vers le magasinage d’une propriété?

En moins de 5 minutes, la préqualification Multi-Prêts vous permettra de savoir combien vous pouvez emprunter et simplifiera le processus d’achat.


Communiquez avec Multi-Prêts pour obtenir l’expertise d’un conseiller hypothécaire qui vous aidera avec la transition de locataire à propriétaire.