/entertainment/tv
Navigation

«C’était mon frère»: ses amis rendent un hommage touchant à Patrick Bourgeois à Tout le monde en parle

«C’était mon frère»: ses amis rendent un hommage touchant à Patrick Bourgeois à Tout le monde en parle
Photo Tout le monde en parle et Archives

Coup d'oeil sur cet article

Patrick Bourgeois a eu droit à un bel hommage, dimanche, alors que Yves P. Pelletier, Geneviève Borne, ainsi que Alain Lapointe et François Jean étaient rassemblés sur le plateau de Tout le monde en parle pour se remémorer leurs souvenirs avec le chanteur.

Voici quelques citations à retenir de ce segment: 

«Depuis deux ans, on voyait que la maladie avait évolué. Cet été, j’ai vu que sa santé diminuait. Mais c’est arrivé très subitement. Dans ma tête à moi, il allait passer les fêtes et voir sa maison qu’il venait de se faire construire.» - Alain Lapointe

«Il était toujours de très de bonne humeur, encore joker, super sympathique, mais il n’avait plus d’énergie.» - Alain Lapointe

«C’était mon frère»: ses amis rendent un hommage touchant à Patrick Bourgeois à Tout le monde en parle
FACEBOOK TOUT LE MONDE EN PARLE

«J’adorais ça jouer avec lui. Chaque spectacle et chaque tournée c’était wow. [...] C’était un party. Quel musicien ne rêve pas de ça.» - Alain Lapointe

François Jean, le batteur du groupe Les BB était en froid avec Patrick Bourgeois depuis quelques années. Lorsqu’il a appris que ce dernier était aux soins palliatifs, il a demandé à le voir, ce que Patrick a accepté. Malheureusement, la rencontre n’aura jamais eu lieu. Voici ce que le musicien aurait aimé dire à son comparse: «"Je te remercie d’avoir été la locomotive que tu as été pour le band." C’est un grand mélodiste. Son talent a fait qu’on a réalisé notre rêve. "Je te remercie Pat d’avoir été la personne avec qui j’ai réalisé mon rêve de Ti-Cul".» - François Jean

«J’ai accompagné Patrick lors de ses traitements de chimiothérapie. [...] La vérité, c’est que c’était des fous rires. Ce gars avait un sens de l’humour incroyable. C’était à pleurer de rire même en chimio. Il avait un immense sens de l’autodérision, il était très moqueur.» -  Geneviève Borne

«Jamais il ne m’a fait sentir qu’il était découragé ou qu’il perdait espoir. [...] Il était optimiste et rempli de projets. Il continuait à donner des spectacles même pendant la chimio.» - Geneviève Borne

«Ce gars m’a fait rire, tellement rire, c’était un bouffon. [...] Il aurait même pu être imitateur.» - Yves P. Pelletier

«C’était mon frère»: ses amis rendent un hommage touchant à Patrick Bourgeois à Tout le monde en parle
FACEBOOK TOUT LE MONDE EN PARLE

 

«Je pense qu’on pourrait avoir du nouveau matériel de Patrick. Il y a du matériel qui existe. Il était continuellement en train d’enregistrer.» - Geneviève Borne

«La musique de Patrick va continuer à vivre à travail de Ludovick. La génétique c’est fort. C’est puissant.» - Geneviève Borne

«Ludovick a la même lueur dans l’œil. L’espièglerie.» - Yves P. Pelletier

«Ce qui va le plus me manquer? Son rire, ses jokes. Il m’a fait rire à pleurer et à rouler par terre. J’avais mal au ventre et il ne me lâchait pas.» - François Jean

«Moi, c’est son amitié. Il m’appelait à tout bout de champ, même quelques jours avant sa mort. On se parlait souvent et on riait tout le temps. C’est mon ami, c’est mon frère. J’ai vécu plus avec lui qu’avec ma propre famille presque.» - Alain Lapointe