/finance/business
Navigation

Pharmaprix franchit un pas de plus vers la vente du cannabis en ligne

Pharmaprix franchit un pas de plus vers la vente du cannabis en ligne
Photo d'archives Agence QMI, JOEL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

La plus importante chaîne de pharmacies au pays, Pharmaprix, franchit un pas de plus pour la vente en ligne de cannabis à des fins médicales. Pharmaprix vient de conclure une entente avec le producteur ontarien Aphria.

Pharmaprix (Shoppers Drug Mart), qui appartient au géant de l’alimentation Loblaw, attend toujours le feu vert de Santé Canada pour obtenir un permis afin de vendre en ligne du cannabis à des fins thérapeutiques partout au pays.

Lundi, Pharmaprix a toutefois conclu une entente avec le producteur de cannabis Aphria qui deviendra éventuellement son fournisseur officiel.

«Nous sommes un partenaire idéal pour Pharmaprix alors que nos produits sont reconnus pour leur très grande qualité», a fait valoir le pdg d’Aphria, Vic Neufeld.

À la Bourse de Toronto, le titre d’Aphria a été suspendu peu avant midi lundi en raison d’une importante annonce à venir. Le titre avait gagné près de 2 % à 11,62 $.

Selon Aphria, cette entente dépendra de la décision de Santé Canada d’accorder à Pharmaprix une licence de distribution de cannabis en ligne à des fins médicales.

Pharmaprix ne sait toujours pas quand le fédéral lui donnera le droit de vendre du cannabis en ligne. Sa demande a été formulée il y a plus d’un an, en novembre 2016.

Pour l’heure, Pharmaprix  demeure la seule chaîne de pharmacies à vouloir vendre de la marijuana médicinale au Canada.

Aucune autre chaîne de pharmacies n’a démontré de l’intérêt pour se lancer dans ce type de commerce jusqu’à présent.

Responsable de marque

Pharmaprix avait fait paraître récemment un appel d’offres pour l’embauche d’un responsable de marque pour la marijuana médicinale et ses activités de marketing auprès des médecins et des fournisseurs de soins de santé.

Actuellement, selon les règlements du fédéral, la seule façon de distribuer du cannabis à des fins thérapeutiques est par la poste.

Les personnes qui obtiennent d’un médecin l’autorisation de consommer du cannabis à des fins thérapeutiques peuvent s’en procurer auprès d’un producteur autorisé par Santé Canada.

Le 1er juillet prochain, le fédéral légalisera la consommation de cannabis à des fins récréatives.

Or, le président et chef de la direction de Loblaw a déjà précisé que son entreprise s’intéressait seulement à la marijuana pour des fins médicales.