/entertainment/shows
Navigation

Sylvain Cossette, Gabriella et Jean-François Breau chantent les Beatles

Gabriella dans le spectacle Orchestra avec le Beatles Story Band
Melany Bernier Gabriella dans le spectacle Orchestra avec le Beatles Story Band.

Coup d'oeil sur cet article

Le trio que forment Sylvain Cossette, Gabriella et Jean-François Breau se joint aux 16 musiciens du Beatles Story Band pour faire revivre le « Fab Four » avec le spectacle Orchestra !, qui s’installe pour quatre soirs au Capitole dès mercredi.

Il s’agit d’un projet d’envergure pour les membres du groupe montréalais qui ont vendu 150 000 billets entre 2006 et 2012 pour leur spectacle L’invasion britannique. Cette fois-ci, le Beatles Story Band, dans lequel Norman Di Blasio, Pascal Tirapani, Ronald Stutz et R.D. Harris incarnent chacun l’un des Beatles, débarque avec 16 musiciens et trois invités, dans une mise en scène à grand déploiement signée Christian Sbrocca.

Le spectacle a été présenté à une trentaine de reprises en province, mais seulement deux fois avec invités, le printemps dernier, à la Maison symphonique de Montréal. Les quatre soirs au Capitole sont une occasion unique de revivre l’époque du groupe mythique.

Sylvain Cossette, Gabriella et Jean-François Breau ont accepté avec enthousiasme d’embarquer dans l’aventure. Il y a longtemps que la passion de Sylvain Cossette pour les Beatles n’est plus un secret.

De grands fans

« Pendant mon congé sabbatique, je me disais que j’allais accepter juste les événements où je pouvais m’amuser, souligne-t-il. Dans ce show-là, les gens se sentent comme s’ils étaient devant les vrais Beatles. Moi qui suis un connaisseur, il y a plein de références qu’ils font sur ce que les Beatles disaient en show, comment ils se comportaient. Ils recréent certaines scènes. Tu revis un peu de la réalité de l’époque », dit celui qui a vu Paul McCartney en spectacle à trois reprises.

Pour sa part, Gabriella chante quelques pièces avec son violon, en plus de prendre part à des numéros collectifs.

« Qui n’est pas fan des Beatles ? se questionne celle qui les a étudiés durant un cours de littérature musicale au cégep. Je les ai découverts sur le tard. [...] Ils ont passé six ans en studio à écrire des “tounes”. C’est admirable. Ils n’avaient aucune limite pour créer des trucs. »

Jean-François Breau est aussi un fan du « Fab Four ». Il a découvert le groupe grâce à son père, mais il est devenu encore plus fan lorsqu’il a plongé dans le répertoire du groupe, il y a six ou sept ans, avec Gregory Charles et Sylvain Cossette, à l’occasion d’un festival lavallois.

« Pendant une semaine, j’ai compris l’œuvre des Beatles et pourquoi ils étaient devenus un band aussi légendaire. Il faut embarquer dans l’œuvre avec beaucoup de respect. »

Faits saillants : Le spectacle est présenté au Capitole du 6 au 9 décembre.