/news/provincial
Navigation

Robert Lepage contribue au financement du théâtre Le Diamant

« J’espère envoyer peut-être un signal aux gens de la culture », a déclaré l’artiste

Robert Lepage y est allé d’un don personnel de 500 000 $ au Diamant dans le but «d’envoyer un signal».
Photo Stevens LeBlanc Robert Lepage y est allé d’un don personnel de 500 000 $ au Diamant dans le but «d’envoyer un signal».

Coup d'oeil sur cet article

L’artiste multidisciplinaire Robert Lepage met 500 000 $ de sa propre poche pour participer à la campagne de financement privé de 10 millions $ du théâtre Le Diamant. Cette campagne a atteint près de 70 % de sa cible.

C’est ce qui a été annoncé mardi en point de presse. « La vie a été assez généreuse avec moi dans les dernières années pour pouvoir me le permettre. Puis aussi, c’est un exemple [...] J’espère envoyer peut-être un signal aux gens de la culture », a souligné le metteur en scène.

Ce dernier a dit constater une sorte de « paranoïa » à Québec qui fait croire à certains que les projets culturels « volent » les enveloppes budgétaires des projets sportifs. « Cette idée-là évolue. Ça va changer. Les gens vont voir que c’est un lieu [Le Diamant] pour tout le monde. Les gens pensent que ça va être un lieu hermétique, exclusif pour l’élite. Mais ça va être un lieu très ouvert, très inclusif », a-t-il insisté.

Prévue initialement pour 2017, puis pour 2018, l’inauguration du théâtre de 625 places n’aurait cependant lieu qu’au printemps 2019. « Il n’y a pas de retard vraiment. On fait des prévisions au départ. Ensuite arrivent des contracteurs et des architectes. On se réaligne avec ça. Le chantier va bien », a souligné M. Lepage.

Pour sa campagne de financement privé, Le Diamant de Robert Lepage a annoncé mardi avoir amassé 2,25 millions $ supplémentaires. Le budget total de 54 millions $ est donc pratiquement bouclé.

Un appel de Labeaume

De son côté, Régis Labeaume s’est dit « heureux de voir des membres de la communauté d’affaires et des mécènes soutenir Le Diamant. Je souhaite que d’autres compagnies de la grande région se sentent interpellés par cette annonce et offrent leur soutien à ce projet culturel majeur ». Le maire de Québec a admis « qu’on n’a pas beaucoup de sièges sociaux à Québec et les donateurs sont souvent les mêmes ».

Interrogé au sujet de la difficulté à faire accepter des financements de nature culturelle, M. Labeaume a ajouté « qu’il faut résister. Ma vision est très claire là-dedans, même si certains haut-parleurs chialent là-dessus. Il ne faut pas les écouter ».

D’autre part, le maire de Québec a indiqué que des annonces seront faites dans quelques jours, lors de la présentation du budget municipal 2018, au sujet du réaménagement de la place D’Youville. « On va faire d’autres investissements ici. Au point de vue urbanistique, il y a des choses à faire. Ce n’est pas jeune. Il y a des choses à réhabiliter », a-t-il fait remarquer.

Le Diamant

Livraison au printemps 2019

Budget total de 54 millions $, soit :

- 30 millions $ du gouvernement du Québec

- 10 millions $ du gouvernement fédéral

- 7 millions $ de la Ville de Québec

- Près de 7 millions $ pour la campagne de financement privé (la cible est de 10 millions $)