/news/provincial
Navigation

Grande guignolée des médias: Le Journal récolte plus de 1600$

Martin Soucy, Chantale Goulet, Cathy Rioux, Denis Roy, Patrick Prud'homme, Patrick Genois, Gabrielle Filion, Guylaine Noël ont bravé le froid dans le cadre de la collecte de fonds et de denrées de La grande guignolée des médias.
Photo Stevens LeBlanc Martin Soucy, Chantale Goulet, Cathy Rioux, Denis Roy, Patrick Prud'homme, Patrick Genois, Gabrielle Filion, Guylaine Noël ont bravé le froid dans le cadre de la collecte de fonds et de denrées de La grande guignolée des médias.

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs départements du Journal de Québec ont allié leurs forces, jeudi matin, dans le cadre de la 17e grande guignolée des médias. Ils sont une dizaine à avoir bravé le froid au coin de la rue Bouvier et du boulevard Pierre-Bertrand pour récolter plus de 1600$.

Les ventes, la direction, l’impression et la promotion du Journal étaient très bien représentées dans le cadre de cette collecte de fonds et de denrées pour venir en aide aux personnes et aux familles moins nanties qui sont dans le besoin.

En fin de journée, Moisson Québec avait recueilli un peu plus de 33 240 kilos de denrées et 206 000 $. L’objectif est de 260 000$ au 24 décembre.

Selon Gabrielle Fillion, responsable aux communications du Journal de Québec, les automobilistes ont été fort généreux.

«On a commencé à 7 h et les gens donnent beaucoup. Il y a beaucoup des dons de 1 $ et de 2 $, mais des 20 $, il y en a beaucoup aussi», s’enchante-t-elle. Ils ont amassé plus de 1600$.

L’équipe sur place était «en feu» et l’un d’eux faisait même le fameux coup de jambe de Bonhomme Carnaval pour faire rire les conducteurs.

«On a une belle équipe de participants. Des gens de l’imprimerie, des communications et de la rédaction, avec Cathy Rioux. C’est un mélange des départements du Journal. On se regroupe et on collecte pour la bonne cause», termine Mme Fillion.

Catherine Daigle, responsable régionale de Moisson Québec, se réjouit du bon déroulement de la collecte de ce jeudi matin. «Les ponts payants sont terminés et les gens ramènent les chaudières d’argent chez Moisson Québec. Je peux dire que tout s’est très bien déroulé.»

Moisson Québec travaille fort pour être en mesure de dévoiler le montant total de la collecte aujourd’hui même. Mme Daigle a également mentionné la forte participation des bénévoles cette année. «On avait 150 bénévoles de plus que les autres années, pour un total de 700», souligne-t-elle.

Des ponts payants ont été déployés à 45 intersections de la région.

Il sera possible de faire des dons en argent et en denrées jusqu’au 24 décembre dans plusieurs commerces dont les succursales chez Jean Coutu, chez Maxi et Provigo.

Des bacs de denrées sont également installés à l’accueil de plusieurs bureaux de médias.

«Les besoins sont en augmentation constante. Les bénévoles comprennent ce que ça représente de faire un pont payant. Les automobilistes ont été très courtois et ils donnaient beaucoup», poursuit Mme Daigle.

«C’est plaisant de voir l’implication, le cœur et la valeur de partage des citoyens. Ils aident leur prochain. Ce peut être un voisin, un ami, c’est notre communauté, donc c’est certain que c’est très touchant», termine-t-elle.