/entertainment/movies
Navigation

Suzanne Clément sur une lancée en France

La comédienne québécoise a joué dans une dizaine de films et deux séries

Suzanne Clément
Photo courtoisie, Carma Films Samuel Labarthe et Suzanne Clément dans une scène de la série policière La forêt diffusée en France.

Coup d'oeil sur cet article

Suzanne Clément brille sur tous les écrans cet automne en France. En plus de jouer dans la comédie Le sens de la fête qui a attiré près de trois millions de spectateurs dans les salles de l’Hexagone, l’actrice québécoise est l’une des têtes d’affiche de la nouvelle série télé La forêt qui a été suivie par quatre millions de Français sur la chaîne France 3.

Jointe à Paris plus tôt cette semaine, Suzanne Clément s’est dite comblée par ses récents succès en France. Depuis le succès du film Mommy il y a trois ans, la Québécoise a joué dans pas moins d’une dizaine de films français ainsi que dans deux séries télé. Elle vient d’ailleurs tout juste de terminer le tournage d’un autre film, Le jeu, dans lequel elle joue aux côtés de Bérénice Béjo, Vincent Elbaz et Roschdy Zem.

« Je reçois encore des scénarios du Québec, mais c’est vrai qu’en ce moment, mes coups de cœur viennent surtout de la France, explique l’actrice. Je ressens encore cet attrait pour le cinéma français à cause du côté exotique. J’ai toujours cette impression d’être en voyage quand je suis en France, même si j’y passe beaucoup de temps depuis deux ans. Mais je n’ai pas décidé de renoncer aux projets québécois. Au contraire, je reste ouverte à tout. »

Le public québécois pourra revoir Suzanne Clément au grand écran, dès la semaine prochaine, dans le film Le sens de la fête, qui prend l’affiche le 15 décembre dans les salles de la province. Ce film, réalisé par les cinéastes français Olivier Nakache et Éric Toledano (Intouchables), se déroule dans les coulisses d’un mariage luxueux qui tourne mal.

« Mon emploi du temps était chargé au moment où ils m’ont approchée, mais c’était dur de dire non ! lance l’actrice en riant. Déjà, en les rencontrant, je les ai trouvés drôles et chouettes. Et en plus, ils m’offraient la possibilité de jouer avec Jean-Pierre Bacri, qui est un acteur que j’aime beaucoup. »

Jouer la comédie

Ce film a aussi donné à Suzanne Clément l’occasion de jouer dans une comédie, un genre qu’elle avait peu exploré jusqu’à maintenant en France.

« J’ai eu besoin d’aller tester toutes sortes de films en France avec l’accent français pour voir si j’étais capable de me promener là-dedans. J’ai moins fait de comédie et ça me plaît de jouer la comédie. »

Le hasard a fait que pendant que Le sens de la fête fait courir les cinéphiles au cinéma, la série La forêt, un feuilleton policier dans lequel elle joue une gendarme, a été regardée par quatre millions de téléspectateurs cet automne sur la chaîne France 3.

« Je suis une grande consommatrice de séries télé et j’aimais beaucoup l’histoire de celle-ci. En plus, mes agents m’avaient dit que c’était intéressant de faire de la télé en France parce que ça ouvre la porte à un auditoire plus large. Et comme de fait, c’est un super beau succès. Je suis très contente de l’avoir fait. »


► Le film Le sens de la fête prend l’affiche au Québec la semaine prochaine.