/news/provincial
Navigation

Un comité «costaud» pour réfléchir à l'avenir des églises de Québec

John R. Porter a annoncé jeudi les membres de son comité «costaud» qui réfléchira à l'avenir de huit églises de Québec. «Il faudra être inventif», a lancé le spécialiste du patrimoine.
Photo d'archives Annie T.Roussel John R. Porter a annoncé jeudi les membres de son comité «costaud» qui réfléchira à l'avenir de huit églises de Québec. «Il faudra être inventif», a lancé le spécialiste du patrimoine.

Coup d'oeil sur cet article

John R. Porter a annoncé jeudi les membres de son comité «costaud» qui réfléchira à l'avenir de huit églises de Québec. «Il faudra être inventif», a lancé le spécialiste du patrimoine.

«On ne fera pas des bibliothèques dans chaque église», a illustré le nouveau président du comité bénévole pour la préservation du patrimoine religieux.

Le maire avait annoncé en campagne électorale son intention de confier à son ami John R. Porter la direction de ce groupe de travail chargé de réfléchir aux meilleures façons d'investir les 30 millions $ consentis sur 10 ans par la Ville et le gouvernement provincial pour la préservation de huit églises importantes de la capitale.

Jeudi, M. Porter a présenté les membres qui l'accompagneront dans cette démarche. Il s'agit de l'architecte Bernard-Serge Gagné, d'ABCP, de l'historien Mario Béland, du photographe et spécialiste du patrimoine Pierre Lahoud, du géographe et urbaniste Serge Filion, de l'expert en immobilier Claude Tessier, d'Industrielle Alliance, de l'architecte et directrice du service de l'architecture et du patrimoine à la Ville Odile Roy et de la vice-présidente du comité exécutif, Marie-Josée Savard.

Le comité veut trouver des façons créatives d'assurer la pérennité des bâtiments, mais aussi leur sécurité financière à long terme.

«Il faut que tout le monde mette l'épaule à la roue», a souligné M. Porter. En ce sens, le comité pourrait recommander de faire payer les touristes qui voudraient visiter les églises, ou de demander à la communauté des dons pour leur maintien.

«Je ne veux pas qu'on fasse une job de pompier. Ce qui nous anime, c'est de se donner une vision d'avenir. Le court terme, c'est important, mais ce qui est encore plus important, c'est le long terme.»

Certaines églises pourraient garder leur vocation de lieu de culte, jumelé à d'autres usages, alors que d'autres pourraient être complètement reconverties. «Chaque cas particulier va être très inventif», a commenté M. Porter. «Il n'y aura pas de solution mur à mur.»

Le rapport du comité doit être rendu avant la fin du mois de mai 2018.

Liste des églises à forte valeur patrimoniale

  • La basilique-cathédrale de Notre-Dame de Québec
  • La cathédrale Holy Trinity
  • L’église de Saint-Jean-Baptiste
  • L’église de Saint-Charles-Borromée
  • L’église de La Nativité de Beauport
  • L’église de Saint-Roch
  • L’église de Saint-Sauveur
  • L’église de Saint-Charles-de-Limoilou.