/news/society
Navigation

Les Hells célèbrent leurs 40 ans avec un gros party

Une centaine d’invités feront la fête sous la surveillance de la Sûreté du Québec

Bloc Hells Angels
Photo Reuters

Coup d'oeil sur cet article

Les Hells Angels fêteront leur 40e anniversaire au Québec ce week-end avec un party de cabane à sucre et une visite au Centre Bell pour un combat d’arts martiaux.

La fête principale est prévue demain soir à la cabane à sucre Handfield, située à Saint-Marc-sur-Richelieu, en Montérégie, selon nos sources.

Plus d’une centaine de convives sont attendus. Des membres canadiens, mais aussi de l’extérieur du pays, sont attendus. L’établissement peut accueillir jusqu’à 350 personnes, selon son site web.

D’ailleurs, tous les hôtels et les motels à proximité de la cabane étaient déjà remplis quelques jours avant l’événement, selon nos vérifications.

Des membres des Hells venant de partout au pays célébreront les 40 ans de la section québécoise demain à la cabane à sucre Handfield située à Saint-Marc-sur-Richelieu.
Photo Martin Chevalier
Des membres des Hells venant de partout au pays célébreront les 40 ans de la section québécoise demain à la cabane à sucre Handfield située à Saint-Marc-sur-Richelieu.

Pas au courant

Joint hier au téléphone, le propriétaire de la cabane à sucre ne nous a pas rappelé après nous avoir d’abord affirmé qu’il n’était pas au courant de la situation.

Des festivités plus intimes ont eu lieu depuis le début de la semaine.

Mardi soir, cela faisait 40 ans que les Popeyes de Sorel sont officiellement devenus la section des Hells de Montréal. C’était la toute première implantation du célèbre groupe de motards au pays.

Plusieurs motards ont assisté à un rassemblement à Sanair l’été dernier.
Photo Antoine Lacroix
Plusieurs motards ont assisté à un rassemblement à Sanair l’été dernier.

Pour souligner l’occasion, une vingtaine de membres se sont offert un souper dans l’un des restaurants de l’Estérel resort. La réservation avait été faite au nom d’une certaine Geneviève Pagé et devait être un souper de famille, a confirmé le directeur général de l’établissement, soulignant qu’il n’avait aucune idée qu’il accueillait des Hells.

«Le lendemain matin en réunion, on a porté à mon attention que des motards criminalisés étaient peut-être venus souper, qu’ils s’étaient différenciés physiquement des autres, sans pour autant s’être affichés avec des vestes ou des motos», a indiqué François Dallaire.

La Sûreté du Québec sera présente à chacun des rassemblements de ce week-end dans le cadre de son offensive anti-motard.

En plus de la grande fête de samedi soir, quelques membres doivent aussi se rendre au combat d’arts martiaux mixtes ce soir au Centre Bell pour l’événement TKO 41.

Ils reviennent en force

Après la rafle policière de SharQc en 2009, les Hells ont mis quelques années avant de se réorganiser convenablement. Alors qu’ils s’étaient faits plutôt discrets après l’opération de la SQ, les motards criminalisés ont multiplié les apparitions publiques au cours de la dernière année. Ils ont été particulièrement présents à la fin de l’été, en affichant leurs couleurs notamment au Thunder Bike show de Sainte-Pie, au Festival du cochon de Sainte-Perpétue et à l’Expo de Saint-Hyacinthe.

Selon plusieurs sources, les Hells Angels ont récupéré cette année le plein contrôle sur la vente de stupéfiants au Québec.

- Avec la collaboration d’Eric Thibault.