/entertainment/shows
Navigation

Des rues du Chili au Cirque du Soleil

Un jongleur immigré au Québec en vedette dans le spectacle Crystal

Le jongleur Jorge Petit a travaillé pour le Cirque Éloize et Les 7 doigts de la main. Il est maintenant avec le Cirque du Soleil.
Photo courtoisie Matt Beard Le jongleur Jorge Petit a travaillé pour le Cirque Éloize et Les 7 doigts de la main. Il est maintenant avec le Cirque du Soleil.

Coup d'oeil sur cet article

Jorge Petit avait 16 ans lorsqu’il a commencé à jongler dans les rues du Chili. Rêvant du Cirque du Soleil, connaissant l’existence de l’École de Cirque de Québec, ce n’est que dix ans plus tard qu’il est arrivé dans la capitale pour vivre son rêve.

Mercredi soir au Centre Vidéotron, dans Limoilou, son quartier d’adoption, c’est avec fierté qu’il entamera sa première grande tournée avec Crystal, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil. La 42e production de la compagnie animera l’amphithéâtre jusqu’au 17 décembre.

Aujourd’hui âgé de 32 ans, Jorge Petit en a fait du chemin pour se rendre là. Lorsqu’il était au Chili, il tentait de faire un peu d’argent en jonglant dans les rues, les festivals, mais ce n’était pas assez pour en vivre.

« Au Chili, la jonglerie n’existe pas comme un métier. Il y a des événements, mais ce n’est pas très bien payé. La jonglerie, c’est plus dans la culture de la rue. C’est là où j’ai appris », a-t-il expliqué lors d’un entretien à quelques jours de la première de Crystal.

« Quand j’ai commencé à jongler... on commence tôt à savoir c’est quoi le Cirque du Soleil. Je connaissais aussi l’existence de l’École de cirque. Je pensais que c’était trop loin. Mais la vie m’a amené là. »

En 2011, Jorge Petit est déménagé à Québec pour s’inscrire à l’école de Limoilou. Il ne parlait pas un seul mot de français. « Mon plan, c’était juste d’aller pour un an, essayer l’école et apprendre le français. Finalement, je suis resté, j’ai bien aimé la ville. J’aime bien l’hiver, même si c’est un peu trop long », dit-il en riant.

Après avoir gradué, il a travaillé pour le Cirque Eloize et Les 7 doigts de la main, compagnies avec lesquelles il a pu se produire en Hollande, à Dubaï, en Belgique et au Danemark, entre autres.

Le spectacle Crystal lui permettra de faire une tournée possiblement un peu partout sur la planète, d’abord en Amérique.

Apprendre à patiner

Jorge Petit est jongleur. Mais avec Crystal, il doit faire face à un défi supplémentaire. Le spectacle est le premier du Cirque du Soleil sur glace : l’acrobate a donc dû apprendre à patiner et jongler en même temps.

Il a travaillé pendant six mois, dont trois mois intensifs pour apprendre à conjuguer les deux disciplines, avec, entre autres, l’ancien patineur olympique Kurt Browning.

« J’ai vraiment eu de bons entraîneurs. On a travaillé vraiment fort sur la technique. Je n’avais jamais fait de saut en patins, maintenant j’en fais. Ça m’a pris trois mois avant d’être confortable, et ça continue d’évoluer ».

Outre la jonglerie, le spectacle comporte aussi des numéros de trapèze et de « patin extrême ».

Dans le spectacle, il se trouve à jongler avec les pensées de Crystal, le personnage principal, qui rencontre son alter ego dans un monde imaginaire. « Le concept, c’est qu’on sort de la tête de Crystal. On est son imaginaire, on jongle avec des lettres, des chiffres, avec les paroles qu’elle imagine. »

Le spectacle sur glace Crystal, du Cirque du Soleil, est présenté du 13 au 17 décembre au Centre Vidéotron.