/slsj
Navigation

Le party de Noël d'une commission scolaire dégénère à Saguenay

Le party de Noël d'une commission scolaire dégénère à Saguenay
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Ça joue dur entre patrons et employés à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay. Un party de Noël a dégénéré vendredi dernier quand le directeur des finances et un employé de soutien syndiqué en sont venus aux coups.

L'employé, qui occupe aussi des fonctions syndicales, aurait été frappé au visage. Il aurait subi des blessures assez sérieuses, au niveau d'un œil notamment.

La fête avait débuté dans les locaux du siège social de la commission scolaire sur la rue Jacques-Cartier, dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Elle s'est ensuite déplacée dans un bar à proximité. C'est là que la situation a mal tourné.

Il semble que l'employé syndiqué aurait interpellé le gestionnaire sur la façon dont il se comporte dans le cadre de son travail.

Plainte à la police

Une plainte de voies de fait a été déposée à la Sécurité publique de Saguenay par l'employé syndiqué blessé.

La police confirme qu'une enquête est ouverte et que des témoins seront rencontrés. Des accusations pourraient donc être déposées.

Le directeur des finances visé par la plainte est en congé maladie depuis le début de la semaine. L'employé syndiqué serait pour sa part en convalescence.

L'événement est loin de réjouir la commission scolaire, surtout compte tenu du climat de tension qui règne au sein de l'organisation depuis un certain temps et dont il a été question dans les médias.

Ni le président du syndicat des employés de soutien, Yvan Bilodeau, ni la présidente de la commission scolaire, Liz S. Gagné, n'ont voulu commenter l'incident pour ne pas nuire à l'enquête policière en cours.