/entertainment/shows
Navigation

Retour à la maison pour Andrei Feher

Le chef dirigera l’OSQ pour les concerts Hollywood 3

Orchestre symphonique de Québec
L’Orchestre symphonique de Québec présente, sous la direction du chef Andrei Feher, un concert consacré aux musiques de film.

Coup d'oeil sur cet article

Andrei Feher n’a pas hésité une seule seconde lorsque les gens de l’Orchestre symphonique de Québec lui ont proposé de diriger les concerts Hollywood 3, consacrés aux musiques de film. Le jeune chef, cinéphile, souhaitait depuis longtemps obtenir ce genre d’opportunité.

Il s’agit d’un retour dans la Vieille Capitale pour le maestro de 27 ans qui a fait ses classes avec Fabien Gabel lors des saisons 2013-2014 et 2014-2015.

Il dirigera l’OSQ, jeudi soir, vendredi et samedi, dans un concert où les musiques du Parrain, du Hobbit, du Parc Jurassique, de La Liste de Schindler et autres résonneront dans la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec.

Un concert animé par le comédien Bertrand Alain et avec le Chœur de l’OSQ, dans une mise en scène de Véronika Makdissi-Warren.

« Ces musiques font partie de notre environnement et c’est quelque chose qui me passionne. C’est de la musique qui est souvent impressionnante, imagée et très bien écrite. J’ai toujours voulu diriger ce genre de concert », a-t-il lancé, lors d’un entretien téléphonique.

Andrei Feher explique que les concerts classiques sont habituellement constitués de deux, trois ou quatre œuvres. Les concerts Hollywood 3 en présenteront 18.

« Mon défi est d’amener les musiciens et le chœur à embarquer dans ce genre de dynamique où les couleurs et les atmosphères changent avec chaque pièce », a-t-il expliqué.

En raison d’une très forte demande entourant ces spectacles, l’OSQ a décidé d’ouvrir la répétition générale de jeudi soir au public.

Parcours intéressant

Cinéphile, le jeune homme aux origines roumaines venait tout juste de voir la nouvelle version du Crime de l’Orient-Express et il attend avec impatience le prochain Star Wars. Il avoue avoir un faible pour la musique du Parrain du compositeur italien Nino Rota.

« J’ai déjà dirigé certaines de ses œuvres, cet automne, avec les Violons du Roy, mais ça fait longtemps que je souhaitais faire la musique du Parrain », a-t-il dit.

Andrei Feher a un parcours intéressant depuis son passage avec l’OSQ, à titre de chef assistant en résidence.

Il a occupé un poste semblable avec l’Orchestre de Paris et il a dirigé, par la suite, comme chef invité, l’Orchestre de Pau-Béarn, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre de chambre de Lausanne, le Filarmonica Transilvania et les Violons du Roy.

Il entamera un contrat de quatre ans, à l’automne 2018, à la barre du Kitchener-Waterloo Symphony.

C’est quelque chose qui arrive à un moment parfait de ma vie. Je commence à voyager à titre de chef invité et c’était pour moi la prochaine étape, avec un ensemble à moi et avec qui je vais pouvoir développer quelque chose d’un peu plus spécial », a-t-il fait remarquer.

Reconnaissant

«Andrei Feher est extrêmement reconnaissant envers l’OSQ où il a fait ses classes.

« J’ai observé, j’ai dirigé des concerts famille, éducatif et pour le jeune public et j’ai découvert comment ça se passait dans la réalité d’un chef. Fabien Gabel a été un guide extraordinaire. On a gardé contact et on s’appelle souvent. Son expérience m’est toujours utile », a-t-il fait remarquer.

Le jeune maestro est très content de revenir, avec ces concerts, dans le giron de l’OSQ.

« Je voyage pas mal depuis deux ans. Je vis beaucoup de premières fois partout et c’est, parfois, déstabilisant. De pouvoir revenir dans un endroit où je connais bien les gens, l’orchestre et la ville, est un peu plus confortable. C’est comme revenir un peu à la maison », a-t-il laissé tomber.

Andrei Feher animera, samedi, à 11h, un concert de Noël de la formation Élément 8, un nouvel ensemble en résidence constitué de huit violoncellistes de l’OSQ, à la Cathédrale Holy Trinity.

Une contribution volontaire est demandée et tous les profits seront remis à Lauberivière.