/entertainment/music
Navigation

Jean Ravel revisite le rock canadien

L’artiste proposera un tout nouveau spectacle les 27 et 28 décembre au Château Frontenac

Élyzabeth Diaga et Jean Ravel proposent, avec Canadian Rock Story, un survol du rock canadien et québécois à travers 50 chansons.
Photo courtoisie Élyzabeth Diaga et Jean Ravel proposent, avec Canadian Rock Story, un survol du rock canadien et québécois à travers 50 chansons.

Coup d'oeil sur cet article

À la tête de Rock Story depuis 12 ans, Jean Ravel dévoilera un tout nouveau spectacle, les 27 et 28 décembre, à la Salle de bal du Château Frontenac, où il rendra hommage aux grands noms du rock canadien.

Canadian Rock Story revisitera en 16 tableaux et 45 chansons l’histoire du rock « made in Canada », avec les Bryan Adams, April Wine, Corey Hart, Loverboy, Leonard Cohen et autres.

Accompagné par sa complice Élyzabeth Diaga et les cinq musiciens de Rock Story, il fera une incursion dans le répertoire francophone avec des succès de Céline Dion, Claude Dubois, Marjo, Michel Pagliaro, Offenbach et Nanette Workman.

« On a commencé à monter ce spectacle au début du mois d’octobre et on a profité du passage de Rock Story au Capitole, le 13 octobre, pour insérer quelques-uns de ces tableaux. Les réactions ont été très bonnes », a raconté Jean Ravel, lors d’un entretien.

Les premiers jalons

Les premiers jalons de cette nouvelle aventure ont été posés il y a quatre ans, lorsque Robert Mercure, directeur du Château Frontenac, a assisté à un concert de Jean Ravel, en formule voix et piano, au Manoir Richelieu.

« Il est venu me voir pour me dire qu’il voulait amener ce spectacle au Château. J’ai chanté là quelques fois dans cette formule. Et il m’a proposé, après avoir vu Rock Story, de faire quelque chose qui soulignerait le 150e anniversaire du Canada. La Salle de bal n’est pas très occupée en termes d’événements, entre Noël et le Jour de l’An, et l’hôtel est plein. C’est quelque chose qui pourrait devenir une tradition », a indiqué celui qui a chanté dans les comédies musicales Starmania, La Légende de Jimmy et Notre-Dame de Paris.

Un segment francophone

Jean Ravel avoue ne pas avoir réfléchi trop longtemps lorsqu’il a reçu cette proposition.

« C’était une belle opportunité de monter un nouveau show et enrichir Rock Story pour les gens qui me suivent depuis tant d’années. Ça amène de la nouveauté », a-t-il indiqué, ajoutant que le but était de présenter cette nouvelle aventure musicale le plus souvent possible, et même le sortir du Québec.

Le chanteur et interprète qui a participé à l’émission La Voix en 2013 a été étonné lorsqu’il a dressé une liste des artistes canadiens. « Il y en a plus qu’on pense. J’étais convaincu que Born to be Wild, de Steppenwolf, était une pièce américaine », a-t-il dit en riant.

Il était important pour Jean Ravel et Élyzabeth Diaga que les pièces choisies puissent s’insérer, sans rupture de tons, dans le son de Rock Story. Ils devaient avoir le goût de les chanter et pouvoir bien les rendre.

Jean Ravel a répondu à une demande qu’on lui fait depuis quelques années en insérant quelques segments francophones dans ce nouveau spectacle.

« On fait un medley de Pagliaro. On l’a fait deux fois et les réactions sont très bonnes. Ça déménage et ça rocke », a-t-il lancé.


♦ Les billets pour Canadian Rock Story sont en vente sur le site amisduchateau.ca.

 

Les dix incontournables de Jean Ravel

  • American Woman – The Guess Who
  • Black Velvet – Alannah Myles
  • Hallelujah – Leonard Cohen
  • Ironic – Alanis Morissette
  • Provocante – Marjo
  • Summer of ‘69 – Bryan Adams
  • Sunglasses at Night – Corey Hart
  • The Power of Love – Céline Dion
  • Tom Sawyer – Rush
  • Turn Me Loose – Loverboy