/news/politics
Navigation

Le gouvernement Couillard s’intéresse bel et bien au tramway

Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx.
Photo Simon Clark/Agence QMI Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Couillard s’intéresse bel et bien à la réalisation d’une version améliorée du projet de tramway à Québec, a confirmé le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx.

Bien qu’il s’agit d’un «projet intéressant», a répété M. Proulx, ni lui, ni sa collègue ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay, n’ont encore reçu de présentation ni de demande de financement formelle pour un éventuel tramway.

Ce projet, qui a été maintes fois déclaré mort et enterré, a été ramené dans l’espace public la semaine dernière par le maire de Québec, Régis Labeaume.

«M. Labeaume a évoqué la possibilité de revenir à un projet qui s’apparente davantage à un tramway en ville et à un service d’autobus rapide à l’extérieur vers les banlieues», a résumé M. Proulx, en rapportant une discussion qu’il a eu à ce sujet avec le maire de Québec.

«Il (M. Labeaume) a dit : "nous on réfléchit à plusieurs options et ce projet-là pourrait être un projet structurant intéressant, avec des améliorations par rapport à ce qui s’était fait avant comme réflexion et comme proposition, a relaté le ministre. [...] Je vous dis publiquement ce que je lui ai dit : "voilà un sujet intéressant, voilà un projet qui peut être bien emballant, dans la mesure où il est présenté, puis qu’il satisfait les gens, et nous on sera derrière".»

«Voir en avant»

Si dans un passé pas si lointain, les libéraux avaient jugé le projet de tramway trop onéreux, il semble donc désormais correspondre aux ambitions du gouvernement actuel pour la Capitale-Nationale.

«Il faut voir en avant», a signalé lundi le ministre Proulx, qui souhaite « ce qu’il y a de mieux » sur le plan technologique pour l’éventuel réseau de transport en commun structurant.

Même si les portes demeurent ouvertes pour «plusieurs projets», chose certaine, il ne s'agira pas d'un simple Système rapide par bus (SRB), option qui avait été privilégiée au tramway parce que moins onéreuse.

«Tout autre projet qui n’est pas un projet de SRB seulement m’apparaît un projet intéressant, a résumé M. Proulx. [...] Vraisemblablement, le projet SRB tel qu’on l’a connu dans le passé ne répondait pas aux attentes des gens, ni aux miennes.»

Le ministre estime qu’il est encore trop tôt pour savoir comment ce projet de transport structurant à Québec sera éventuellement relié à celui de Lévis. «Il faudra voir comment tout ça peut se connecter ensemble», a dit M. Proulx.