/sports/tennis
Navigation

Revue de l'année: Denis Shapovalov s'est fait un nom en 2017

Revue de l'année: Denis Shapovalov s'est fait un nom en 2017
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2017 a été celle de la révélation pour Denis Shapovalov, catapulté sous les feux de la rampe après être devenu le plus jeune joueur de tennis de l’histoire à atteindre les demi-finales d’un tournoi Masters 1000, au mois d’août, à la Coupe Rogers de Montréal.

L’Ontarien de 18 ans, qui avait commencé l’année au 250e rang mondial, a alors bondi à la 49e place. Aux Internationaux des États-Unis, Shapovalov a confirmé qu’il était prêt à faire le saut dans la cour des grands en atteignant le quatrième tour. Parmi ses plus grosses prises de l’année, on compte Jo-Wilfried Tsonga, Juan Martin Del Potro et Rafael Nadal.

Au cours de cette formidable saison, Shapovalov a participé à la Coupe Laver et aux Finales Next Gen, en plus d’être nommé joueur le plus amélioré et étoile de l’avenir par l’ATP.

Retours triomphants

Après une année 2016 minée par les blessures, Roger Federer et Nadal ont pour leur part effectué des retours fracassants, se partageant les titres majeurs.

Federer a remporté sept tournois, dont les Internationaux d’Australie et Wimbledon, et a conservé une impressionnante fiche de 52-5. Le Suisse de 36 ans, qui est passé du 17e au deuxième rang mondial, compte 95 titres sur le circuit de l’ATP.

De son côté, Nadal a reconquis la première place mondiale. L’athlète de 31 ans a signé un 10e triomphe en carrière à Roland-Garros et un troisième aux Internationaux des États-Unis. Le jeune Allemand Alexander Zverev a aussi connu une saison exceptionnelle et représente sans doute l’une des prochaines grandes vedettes du circuit.

Serena part et Maria revient

L’absence de Serena Williams, qui s’est retirée après sa victoire à Melbourne pour vivre sa première grossesse, a ouvert la porte aux autres joueuses de la WTA. Plusieurs d’entre elles en ont profité, dont la jeune Lettone Jelena Ostapenko qui a créé la surprise en gagnant Roland-Garros. L’Espagnole Garbine Muguruza s’est imposée à Wimbledon, tandis que l’Américaine Sloane Stephens a triomphé à Flushing Meadows.

De son côté, Maria Sharapova a effectué son retour sur le circuit en avril, après avoir purgé une suspension de deux ans pour utilisation de produits interdits. Malgré l’accueil mitigé de certaines joueuses, la Russe de 30 ans n’a pas perdu en popularité. Elle a remporté un titre et terminé la saison au 60e rang du classement, dominé par la Roumaine Simona Halep.

Enfin, l’année 2017 en sera une à oublier pour Novak Djokovic, Andy Murray et Angelique Kerber. Cette dernière saison a aussi été décevante pour les Canadiens Milos Raonic et Vasek Pospisil, hypothéqués par les blessures, et pour Eugenie Bouchard, incapable de retrouver son niveau de jeu de 2014. Bouchard termine d'ailleurs l'année au 83e rang mondial.