/finance/pme
Navigation

De l’ameublement au confort canin

Un homme a quitté un salaire de 120 000 $ chez IKEA pour fabriquer des produits pour animaux

Anthony Deraps
Photo Carl Vaillancourt Anthony Deraps a fondé Comfy Solutions en décembre 2013, avant que l’entreprise change de nom pour BeOneBreed quelques mois plus tard.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 33 ans qui a été un cadre supérieur pour l’entreprise IKEA en Californie a tout quitté en 2013 pour s’imposer comme pilier dans le milieu des accessoires pour chiens.

Anthony Deraps a quitté le milieu des chaînes d’approvisionnement en 2013, lui qui a été le spécialiste pour la section nord-américaine du géant IKEA jusqu’en 2011.

Il a abandonné un salaire annuel de 120 000 $, des avantages sociaux incroyables et la chaleur de Los Angeles, mais c’était pour réaliser son rêve de devenir entrepreneur au Québec.

Six ans après son retour au Québec, il est maintenant le président d’un des piliers dans le secteur des accessoires pour chiens en Amérique du Nord, BeOneBreed.

« Je voyageais partout dans le monde pour rencontrer des chefs d’entreprises. Je réglais leurs problèmes dans les chaînes de production. C’est cette expérience qui a fait de moi l’entrepreneur que je suis aujourd’hui », a expliqué le président de BeOneBreed.

Il a travaillé à différents postes, dont celui de directeur des opérations d’une firme de génie-conseil à Varennes.

Projet personnel

À la fin de 2013, Anthony Deraps a confectionné un lit en mousse mémoire pour son labrador qui avait des problèmes de hanches.

Son lit a été une telle réussite que son chien restait couché dans celui-ci plusieurs heures par jour.

C’est à ce moment qu’il a fondé son entreprise Comfy Solutions qui deviendra quelques mois plus tard BeOneBreed.

L’homme d’affaires a entamé des démarches pour présenter son produit à l’entreprise Mondou, spécialisée dans les accessoires pour animaux. Il a alors rencontré la responsable des achats de l’entreprise, Isabelle Lamarche.

Séduite par son produit, Mme Lamarche a décidé de lui commander deux camions remplis de son produit pour qu’il soit distribué dans la cinquantaine de magasins à l’époque.

« Je connaissais déjà Anthony [Deraps]. On s’était croisé à quelques occasions dans les foires. Son produit était prometteur. Ses produits sont devenus les meilleurs vendeurs rapidement », a affirmé Isabelle Lamarche.

Les accessoires de BeOneBreed représentent des ventes de plus de 2 M$ pour Mondou cette année.

Une croissance impressionnante

À sa première année, en 2014, Anthony Deraps vendait moins d’une dizaine d’accessoires pour les chiens.

En date d’aujourd’hui, il en vend plus de 300 dans les différents magasins au Canada, aux États-Unis et même dans quelques pays scandinaves comme la Finlande.

Les résultats financiers de l’entreprise connaissent un essor incroyable, alors qu’il a terminé sa première année avec un chiffre d’affaires de 1 M$. Trois ans plus tard, il atteint 4,6 M$.

Il n’y a pas que les résultats financiers qui ont connu une croissance importante, l’entreprise est passée de trois employés lors de la première année à bientôt 20 début 2018.

Anthony Deraps, 33 ans

2002 à 2011 : Il occupe plusieurs postes chez IKEA, dont celui de spécialiste senior des chaînes d’approvisionnement et de la qualité en Amérique du Nord.

2011 à 2013 : Directeur des opérations chez Transtech Innovations

Décembre 2013 : Il fonde BeOneBreed, mais les activités commerciales débutent en janvier 2014.