/sports/ski
Navigation

«C’était chaotique» - Alex Harvey

Alex Harvey
Photo AFP Alex Harvey

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) – Malgré un bâton brisé en fin de parcours, le fondeur québécois Alex Harvey a pris le cinquième rang de la cinquième étape du Tour de ski, une épreuve de 15 kilomètres style libre en départ groupé disputée jeudi à Oberstdorf, en Allemagne.

«C’est un peu décevant, car j’avais ciblé cette course pour avoir un bon résultat, même si ce n’est pas mauvais cinquième. J’avais de super bons skis et je me sentais bien, mais j’étais juste bloqué tout le temps», a admis le Québécois qui a terminé à quatre secondes du vainqueur, le Norvégien Emil Iversen. Le compatriote de celui-ci Sindre Bjoernestad Skar (+0,40 s) et l’Italien Francesco De Fabiani (0,90) ont décroché les deuxième et troisième places.

Vingt-quatre heures plus tôt, la nature se déchaînait, menant à l’annulation du sprint classique, comptant pour la quatrième étape. Les forts vents ont fait tomber des arbres sur la piste, forçant les organisateurs à modifier le tracer du 15 km style libre de jeudi. La pluie, par dizaines de millimètres, s’est également invitée dans ce cocktail météo.

«Le parcours était vraiment plus facile que ce qui avait été prévu et personne ne pouvait s’échapper. Nous étions 60 gars ensemble jusqu’à la fin, alors il y avait du trafic. Il y en a qui ont chuté, cassé des skis. C’était vraiment dangereux», a décrit Harvey.

Bien placé vers l’avant du peloton en début de course, l’athlète de 29 ans a ensuite été coincé. «Je me suis fait accrocher et bloquer un peu, donc j’ai reculé au classement. C’est quand tu es au milieu du groupe que c’est dangereux. Je voulais me replacer et c’est à ce moment que j’ai brisé un bâton. Ce n’était pas évident», a-t-il raconté.

Encore quatrième

Au classement général, Harvey conserve sa quatrième place. «J’aurais pu perdre vraiment beaucoup et au final, je n’aurai rien perdu, mais ça aurait été une belle occasion de gagner un peu de temps», a mentionné celui qui accuse un retard de 1 min 23,10 s sur le meneur, le Suisse Dario Cologna.

Sergey Ustiugov (+0:53) et Martin Johnsrud Sundby (+1:07,60) pointent quant à eux aux deuxième et troisième échelons.

Les fondeurs auront une journée de congé vendredi avant de prendre part aux deux dernières étapes du Tour de ski qui auront lieu à Val di Fiemme, en Italie. Cependant, selon les prévisions météorologiques, la pluie ne donnera pas de répit aux athlètes toujours en action.

Samedi, une course de 15 km en style classique et en départ groupé attendra Harvey, tandis que l’ultime étape de dimanche sera une poursuite de 9 km.

«L’étape de samedi sera difficile. Ce serait une bonne occasion de me rapprocher des deuxième et troisième places du général et de prendre de l’avance sur les coureurs derrière moi», espère Harvey.