/news/health
Navigation

Chauffage désuet: il a fait entre 10 et 17°C cette semaine dans des chambres pour patients âgés

Il a fait entre 10 et 17°C cette semaine dans des chambres pour patients âgés

Coup d'oeil sur cet article

GATINEAU | Des personnes âgées en perte d’autonomie de l’Outaouais ont dû demeurer dans des chambres où la température est descendue jusqu’à 10 degrés Celsius en raison d’un système de chauffage déficient.

Rolande Gaulin va souvent visiter sa mère de 90 ans, Sylvia Mayer, atteinte d’Alzheimer et hospitalisée depuis deux ans et demi dans la section soins de longue durée à l’hôpital Papineau de Gatineau.

Sylvia Mayer, <i>patiente de l’hôpital Papineau de Gatineau</i>
Photo courtoisie
Sylvia Mayer, patiente de l’hôpital Papineau de Gatineau

Selon elle, il a toujours fait froid en hiver, mais c’est pire depuis une dizaine de jours. Hier encore, l’Outaouais était sous le coup d’un avertissement de froid extrême.

Thermomètre à l’appui

Exaspérée par la situation, Mme Gaulin a apporté un thermomètre mercredi matin. À 8 h 45, le mercure affichait 10 °C près du lit d’hôpital.

« Il faut qu’il y ait de la chaleur, je ne veux pas que ma mère tombe malade », affirme la femme.

L’hôpital Papineau est situé dans le secteur Buckingham de Gatineau et accueille entre autres des personnes âgées en perte d’autonomie. Une section du deuxième étage a des fenêtres qui laissent passer le froid et un système de chauffage désuet.
Capture d'écran, TVA Nouvelles
L’hôpital Papineau est situé dans le secteur Buckingham de Gatineau et accueille entre autres des personnes âgées en perte d’autonomie. Une section du deuxième étage a des fenêtres qui laissent passer le froid et un système de chauffage désuet.

Mme Gaulin avait remarqué ces températures très froides le 29 décembre dernier lorsqu’elle a raccompagné sa mère à sa chambre après une fête qui se tenait à l’hôpital.

« Quand on est arrivés, on a pris des serviettes sur un chariot qui était dans le corridor pour les installer dans le bas des fenêtres. Ça n’a pas de sens de faire ça à des personnes âgées qui ont travaillé fort toute leur vie. »

Plastique installé

Après la plainte de Mme Gaulin, des employés de l’hôpital ont installé jeudi des pellicules de plastique dans les fenêtres de cinq chambres plus problématiques de cette unité située au 2e étage de l’hôpital.

Depuis, la situation s’est un peu améliorée. Le mercure affichait 17 degrés lors du passage du Journal hier.

La porte-parole du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Patricia Rhéaume, soutient que le froid qui est ressenti depuis plusieurs jours est exceptionnel.

« On est conscient qu’il y aura des travaux de modernisation à faire dans les prochaines années. »

Pas nouveau

Des couvertures ont aussi été distribuées aux patients.

« On fait des tournées plus souvent pour s’assurer du confort de nos patients », mentionne Patricia Rhéaume.

Selon Rolande Gaulin, on lui aurait mentionné à l’hôpital que le problème de chauffage qui occasionne des températures très froides en hiver est connu depuis environ quatre ou cinq ans.

Elle déplore que des personnes plus vulnérables vivent dans de telles conditions.

– En collaboration avec TVA Gatineau